« 12 h 33 » en pleine Nuit

COLJON,THIERRY

Page 17

Lundi 9 mai 2005

Musique Jeronimo et la Nuit du Soir ont lancé une semaine de concerts

Dimanche, au Cirque royal, les Nuits Botanique sont entrées dans le vif du sujet. Avec Jeronimo et une Nuit du Soir réussie. Film comme concert.

THIERRY COLJON

Un festival est toujours une question de choix douloureux. Ainsi, dimanche, pour la première Nuit Botanique de cette semaine qui se terminera dimanche (avec Arcade Fire au Cirque royal et la « Nuit de France » au Bota), il fallait choisir entre la création de Jeronimo, au Cirque, et celle d'An Pierlé au Chapiteau du Botanique. Sans parler des nombreux concerts à l'Orangerie, à la Rotonde et au Witloof Bar - nous rendrons compte de ces concerts dans nos éditions de mardi.

L'événement, c'était bien sûr la Nuit du Soir, pour le grand retour de Jeronimo, avec son deuxième album, « 12h33 ». Et l'originalité de cette Nuit, c'était la première partie qui, contrairement aux habitudes, n'était pas prise en charge par un groupe ou un artiste, mais par un film, également intitulé « 12h33 » (lire à ce propos le « Soir » de ce week-end).

Il s'agissait là de la première diffusion publique de ce court-métrage réalisé à New York par Mark Lagoon. Tant le support (le super-8) que l'angle personnel, instinctif, utilisé pour coller au plus près de l'univers de Jeronimo, avec ce gros grain en noir et blanc qui va si bien aux rues de la Grosse Pomme, ont offert une parfaite illustration de ce qui allait suivre. Evitant les clichés du clip, le film installe une ambiance, présente un univers qui est celui du chanteur liégeois. Car Jeronimo reste unique, avec son mariage du texte français et du rock. En trio, entre machines et distorsions, entre guitare et chansons françaises, Jeronimo fausse toutes les pistes, et surtout, séduit par cette honnêteté et cette fragilité propres aux grands artistes.

On a retrouvé avec bonheur les anciens titres de Jérôme et cette pêche électrique qui a permis aux nouvelles chansons de trouver, sur scène, leur meilleur traitement. Le public, qui a bien rempli un Cirque en configuration assise, a apprécié le retour d'une des personnalités les plus attachantes de la scène rock belge.

Et l'on peut déjà annoncer la troisième Nuit du Soir, le 26 septembre prochain au Cirque royal, avec une affiche qui sera tout aussi rock et tout aussi belge.

En attendant, on ira aux Nuits Botanique tous les soirs de la semaine, avec un rendez-vous quotidien dans votre journal.

Mano Solo annule

En raison de dissensions internes au groupe, le concert que Mano Solo devait donner au Cirque le jeudi 12 est annulé. Dommage pour Eté 67 qui devait en assurer la première partie.