«Farinelli»

BRADFER,FABIENNE; BELGA

Page 9

Lundi 19 décembre 1994

«Farinelli»

et la Belgique

«Farinelli», le film de notre compatriote Gérard Corbiau, poursuit sa marche triomphale à Paris. Après une semaine d'exploitation, le nombre d'écrans consacrés à la vie du castrat italien y est passé de 28 à 34, événement très rare dans le monde de l'exploitation cinématographique pour une réalisation de la CEE. La Belgique, où le film est sorti une semaine après Paris, n'est pas en reste. Les files se forment devant les 3 salles bruxelloises qui programment «Farinelli» et le public applaudit spontanément après chaque séance, ce qui n'était plus arrivé depuis les projections de «Z» en 1969...

«Farinelli», film européen, caracole en tête des recettes bruxelloises avec deux superproductions américaines, «Le Roi Lion» et «Entretien avec un vampire». Devant un tel succès, le complexe Kinepolis a décidé de consacrer une salle plus grande à «Farinelli» dont les avant-premières, en Flandres et en Wallonie, où le film est projeté avec un peu de retard sur Bruxelles, laissent augurer un impact semblable à celui ressenti à Paris et dans notre capitale. (F.B.)

Jan Bucquoy,

prix Cavens

L'Union de la Critique de Cinéma (UCC) a décerné le «Prix Cavens 1994» pour le meilleur film belge de l'année à «La vie sexuelle des Belges». Le premier film de Bucquoy l'a emporté devant «Farinelli» de Corbiau. L'UCC a également choisi les cinq finalistes pour son Grand Prix 1994. Les cinq finalistes sont «Pulp Fiction» de Tarantino (USA), «Exotica» d'Egoyan (Canada), «What's eating Gilbert Grape» de Hallström (USA), «Ruby in paradise» de Nunez (USA) et «Caro diario» de Moretti (Italie). (B.)