« Incognito », d’Eric Lavaine

BRADFER,FABIENNE

Page 12

Mercredi 9 décembre 2009

« Incognito », d’Eric Lavaine

film bonus

C’est fou la vie, le cinéma. Il y a quelques jours, on apprenait la mort brutale de Jocelyn Quivrin, jeune acteur très prometteur du cinéma français. Et le voici bien vivant dans cette comédie joviale, savoureuse et très sympa qui parle joliment d’amitié et d’imposture. Avec Bénabar et Franck Dubosc comme complices de jeu.

Le film comme les bonus (essais des comédiens, making of, galerie de photos) prend du coup une autre dimension, empreinte de tristesse et mélancolie. Que c’est con la mort !

Pathé !

« Romaine par moins 30 », d’Agnès Obadia

film bonus

Sandrine Kiberlain loufoque à souhait dans une comédie bien barrée, cela vaut la peine. Avec des amours turbulentes et pas mal d’emmerdes. En plus, c’est de saison. Côté bonus, c’est bref, sans détail mais complet : moins de six minutes pour aborder un tournage par moins 30º, une répétition en salle de bain, une scène coupée avec commentaire et une galerie de photos.

UGC vidéo

« Climats », de Nuri Bilge Ceylan

film bonus

Présenté en sélection officielle à Cannes en 2006, ce film turc aborde avec beaucoup de finesse l’amour et le désamour, avec juste un homme, une femme, leur difficulté d’être et les climats changeants de leur vie intérieure. Superbe. On se replonge donc avec intérêt dans le making of du film et les commentaires du réalisateur Nuri Bilge Ceylan.

Imagine

« Je l’aimais », de Zabou Breitman

film bonus

On est déçu de cette adaptation ciné du roman d’Anna Gavalda. Et ce malgré tout l’élan qu’on a envers le travail sensible de Zabou Breitman. On ne vibre pas. On a bien de la tendresse pour Marie-José

Croze mais Auteuil lasse. Pas de bol pour une histoire d’amour… Son interview en bonus n’y change rien !

melimedias

« Chéri », de Stephen Frears

film bonus

Belle affiche pour ce jeu de l’amour réalisé avec élégance et subtilité par Stephen Frears. Michelle Pfeiffer, Rupert Friend, Felicity Jones et Kathy Bates excellent entre sensualité, séduction et ironie. A voir aussi le documentaire sur Stephen Frears. Passionnant.

Pathé !