« La campagne de Romney peut être résumée en un tweet »

n.c.

Mercredi 13 juin 2012

Barack Obama s’est moqué de la campagne de son adversaire. Pour lui, celle-ci peut tenir en un tweet : « C’est de la faute d’Obama ».

Le président américain s’est moqué du programme de son rival républicain à la présidentielle Mitt Romney, assurant qu’il pouvait tenir dans un court message sur Twitter.

Devant une foule de partisans rassemblés dans le Maryland, Barack Obama a assuré que la politique menée par son administration dans une période de difficultés économiques avait permis de « redresser un peu le navire » mais qu’il avait besoin d’un second mandat pour « sécuriser » ces améliorations et la croissance.

« La bonne nouvelle, c’est que le peuple américain est plutôt d’accord avec notre vision », a estimé Obama : « Le défi vient de ce que, comme les gens souffrent encore aujourd’hui, l’autre camp a l’impression qu’il peut se contenter de s’asseoir et de dire, ‘les choses ne vont pas aussi bien qu’elles devraient et c’est de la faute d’Obama’. »

« On peut quasiment résumer leur campagne sur… un tweet, et avoir encore de la place pour écrire », s’est moqué le président américain.

La contre-attaque des Républicains s’est vite faite entendre sur Twitter, par le biais d’un porte-parole du président de la Chambre des représentants, John Boehner : « Il me semble que l’attaque du président contre le message républicain montre sa frustration de ne pas avoir du tout de message », a lancé Brendan Buck.

(avec Belga)