2011, année catastrophique

DE MUELENAERE,MICHEL; AFP

Page 8

Mardi 20 décembre 2011

Environnement Des dégâts pour 270 milliards d’euros

Le chiffre n’est encore que provisoire mais, selon la compagnie suisse de réassurance Swiss Re, l’année 2011 marquera un record en matière de dégâts dus aux catastrophes naturelles. Au total, le coût économique de toutes les catastrophes d’origine humaine et naturelle s’élèvera à 350 milliards de dollars – 270 milliards d’euros.

Sur cette somme, les compagnies d’assurances devront débourser 108 milliards de dollars, 83 milliards d’euros. C’est largement au-dessus de 2010 : cette année-là, les catastrophes avaient causé des dommages moindres, pour un montant de 226 milliards de dollars seulement. Mais la facture pour les assureurs aurait pu être encore plus élevée si le Japon avait été mieux couvert contre le risque sismique. C’est bien entendu le tremblement de terre au Japon, suivi d’un tsunami dévastateur, le 11 mars dernier qui décroche la sinistre palme de la catastrophe la plus coûteuse de l’année. C’est également elle qui fournit la grande partie des 30.000 victimes recensées pour l’année qui s’achève.

Mais le monde a également connu d’autres événements tragiques d’ampleur : tremblement de terre en Nouvelle-Zélande, inondations en Thaïlande, tornades aux Etats-Unis, inondations en Australie.

Fukushima : radioactivité

à longue distance

L’Association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest (Acro), un laboratoire français indépendant, a annoncé avoir détecté une contamination radioactive dans des poussières de maisons situées à 200 km de Fukushima ainsi que dans les urines d’un enfant à Tokyo. « L’Acro a analysé les poussières d’aspirateur de 12 habitations situées dans un rayon de 200 km de la centrale. Toutes ces poussières sont contaminées en césium 137 et 134 à la suite à la catastrophe de Fukushima », a affirmé le laboratoire basé dans le Calvados. Les poussières ont été prélevées en octobre. (afp)

2011 très sismique « Cette année va rester dans les mémoires comme une nouvelle autre année marquée

2011 très sismique

« Cette année va rester dans les mémoires comme une nouvelle autre année marquée par des tremblements de terre tragiques, aux conséquences coûteuses », a indiqué l’économiste en chef de Swiss Re. Les deux principaux séismes de l’année auront engendré des coûts de plus de 210 milliards de dollars.

Japon. Le 11 mars, un tremblement de terre, suivi d’un tsunami, frappe la côte est du Japon. Vingt mille personnes y trouveront la mort. Le coût total de la catastrophe n’est pas encore connu. Mais la facture pour les assureurs s’élève à 35 milliards de dollars.

Nouvelle-Zélande. Le 22 février, un séisme superficiel frappe dans la zone de Christchurch. Plus d’une centaine de personnes trouveront la mort. Mieux assuré que le Japon, la Nouvelle-Zélande coûtera 12 milliards aux assureurs, malgré des dégâts infiniment plus limités.

Thaïlande. Les inondations qui frappent la Thaïlande depuis juillet dernier ont causé la mort de plus de 700 personnes. Elles coûteront entre 8 et 11 milliards aux assureurs.