Incident à la centrale nucléaire de Tihange

n.c.

Mercredi 3 septembre 2008

Des opérations d’entretien ont révélé jeudi dernier qu’un ventilateur destiné à la gestion de l’air entre les deux murs d’enceinte du réacteur de Tihange 1 n’était pas opérationnel.

Après analyse, il ressort que cette indisponibilité résultait du remplacement incomplet de l’équipement de commande électrique du ventilateur incriminé.

Bien qu’un second ventilateur similaire est resté disponible, les autorités de contrôle ont classé cet incident au niveau 1 de l’échelle internationale des événements nucléaires (INES), soit comme anomalie, précise encore Electrabel.

L’échelle INES compte sept niveaux, du niveau 1 relatif à une anomalie, au niveau 7, le plus élevé, désignant un accident majeur.

(belga)

Pas de résultats.