BHV : huit communes refusent d’organiser les élections européennes

BELGA

Mercredi 18 mars 2009

Les représentants de 8 communes de Hal-Vilvorde ont fait savoir que, tout comme pour les élections législatives de 2007, ils n’établiraient pas de listing électoral ni n’enverront de convocations pour les européennes, pour protester contre la non-scission de l’arrondissement électoral de Bruxelles-Hal-Vilvorde.

Les représentants des communes de Gooik, Leeuw-St-Pierre, Overijse, Roosdaal, Meise, Lennik, Dilbeek et Londerzeel l’ont signifié au gouverneur du Brabant flamand Lodewijk de Witte. « Le gouverneur nous a dit qu’il regarderait avec ses services comment on peut trouver une solution », a indiqué le bourgmestre de Gooik, Michel Doomst (CD&V).

Lors des élections législatives de 2007, le gouverneur s’était chargé lui-même de ces tâches, de sorte que les élections avaient pu avoir lieu normalement.

Une Conférence des Bourgmestres de Hal-Vilvorde avait débouché sur la décision de ne pas faire de boycott général des élections. On savait déjà à ce moment-là que certaines communes mèneraient des actions, vu que Lennik et Affligem avaient déjà pris des décisions. « Nous allons désormais prévenir les 21 autres communes de notre décision. Certaines nous suivront certainement », a ajouté Michel Doomst.

(belga)

Pas de résultats.