La pipe de Tati remplacée par un moulin à vent

BELGA; AFP

Jeudi 16 avril 2009

Les lois contre la publicité sur le tabac ont eu raison de la célèbre pipe du cinéaste français Jacques Tati, remplacée par un moulin à vent d’enfant dans une campagne d’affichage dans le métro de Paris pour une exposition qui lui est actuellement consacrée.

Sur la photo originale, le réalisateur de Mon oncle et des Vacances de monsieur Hulot circule en cyclomoteur, une pipe à la bouche, un enfant assis sur un siège à l’arrière.

”La loi c’est la loi”, a expliqué la RATP, entreprise publique qui gère le métro parisien, faisant allusion à une loi de 1991 qui proscrit la publicité pour le tabac.

”Le politiquement correct a encore frappé”, raillait de son côté le quotidien Le Monde dans un dessin humoristique de son édition datée de vendredi.

”Absurde et ridicule”, tels sont les mots utilisés par le metteur en scène gréco-français Costa Gavras pour qualifier cette censure. Costa Gavras, metteur en scène de célèbres films comme L’Aveu et Missing, est le directeur de la Cinémathèque française qui organise l’exposition. Tati s’en tordrait de rire car, dans ses films, il n’allume pas une seule fois sa pipe, a dit M. Gavras.

Interrogée, la ministre de la Santé Roselyne Bachelot n’a pas approuvé cette retouche. ”Je ne suis pas pour enlever la pipe à Jacques Tati !”, a-t-elle répondu aux journalistes.

En 2005, un débat similaire avait eu lieu après que la Bibliothèque nationale de France eut jugé bon de supprimer le mégot que tenait dans la main le philosophe Jean-Paul Sartre sur une photo utilisée pour la couverture du catalogue de l’exposition.

Jacques Tati, né Tatischeff en 1907 et disparu en 1982, fait l’objet d’une exposition à la Cinémathèque française à Paris, jusqu’au 3 août.

Les lampions bleu, blanc, rouge de Jour de fête, la terrifiante villa ultra-moderne de Mon oncle, la silhouette dégingandée de Monsieur Hulot y sont représentés, reproduisant le joyeux bric-à-brac des six films tournés par le cinéaste, qui a marqué le cinéma burlesque.

AFP, Belga

Pas de résultats.