Un catholique sur trois a renoncé à sa foi

n.c.

Samedi 23 janvier 2010

JESUS CRISE 87 % de la population belge est née dans un milieu catholique. Aujourd’hui, 60 % d’entre eux se considèrent encore catholiques. La laïcisation touche les trois régions du pays. Lisez notre enquête « Jésus crise » dans Le Soir de ce samedi.

Près d’un catholique sur trois a perdu la foi… C’est l’un des constats marquants de notre sondage Dedicated Research sur les pratiques religieuses, en Belgique : alors que 87 % des citoyens du Royaume affirment être nés dans un milieu catholique, ils ne sont que 60 % à se revendiquer comme tels aujourd’hui.

En 2005, le pays comptait encore 65 % de catholiques déclarés. Plus on remonte dans le temps, plus ils étaient nombreux : 68 % en 1990, 72 % en 1980… Où sont partis les fidèles en rupture avec leur tradition familiale ? Ils semblent essentiellement avoir grossi les rangs des non-croyants, qui représentent désormais près d’un tiers de la population.

Pas de résultats.