Le père Samuel sévit aussi en France

n.c.

Jeudi 11 février 2010

Le père Samuel, le prêtre catholique conservateur carolo, attaque en diffamation un habitant de Cambrai qui a qualifié son mouvement religieux de « sectaire » dans sa requête privée de divorce. À lire dans Le Soir de ce jeudi

Il y a dix ans, la femme de ce Cambrésien a commencé à fréquenter les offices religieux du père Samuel à Montignies-Sur-Sambre. Petit à petit, elle s’est mise à emmener ses enfants avec elle tous les dimanches, puis à faire des dons. « Elle a dilapidé le contenu de plusieurs de nos comptes-épargnes. Elle a aussi vendu deux de nos voitures », explique-t-il au Soir.

L’homme a fini par introduire une demande de divorce et une requête auprès du juge pour enfants demandant que son ex-épouse ne puisse plus amener les enfants aux offices du père Samuel. Il a été débouté de cette requête « sous prétexte que Samuel n’est pas répertorié comme secte », souligne-t-il.

Le procès en diffamation s’ouvre le 10 mars prochain devant le tribunal de grande instance de Cambrai.

Pas de résultats.