A MOUSTIER,LE CINEMA BELGE FETE SES VINGT ANS

DETHINE,CATHERINE

Page 18

Mercredi 6 mars 1996

A Moustier,

le cinéma belge

fête ses vingt ans

Du 7 au 10 mars, le festival du cinéma belge de Moustier fêtera, au Centre Gabrielle Bernard, ses vingt ans d'existence et signera sa 11e édition. Vingt ans, c'est également l'âge, tout à fait avouable, de la jolie Marie Gillain qui sera l'invitée de cette manifestation. Déjà conviée lors de la présentation du film «Marie», elle revient à Moustier pour «L'appât». Coup d'oeil à l'affiche de ce rendez-vous dédié au 7e art.

Programmé une année sur deux, en alternance avec le Festival du théâtre wallon, le festival du cinéma belge poursuit sa carrière au rythme des 24 images/seconde. Au menu: du cinéma en long mais aussi en court métrage. Ainsi, en ouverture de ce festival, Moustier propose «Le nez au vent» de Dominique Guerrier.

Le vendredi sera l'occasion de participer à «La partie d'échecs» de Yves Hanchar, suivie de «Li, between the devil and the deep blue sea» de Marion Hänsel. La journée du samedi débutera, dès 15 h, par le «Festival des courts métrages», gratuit. Des courts qui feront l'objet d'une sélection opérée par le jury des jeunes.

Soirée de gala ensuite avec, dès 20 h, la venue de la «petite» Liégeoise pour sa présence dans «L'appât», de Bertrand Tavernier. Un film couronné par l'Ours d'or au festival de Berlin. Enfin, le 10 mars, dès 17 h, le Centre Gabrielle Bernard s'offre une clôture baroque avec «Farinelli» de Gérard Corbiau.

Voilà donc des invitations à honorer dans le cadre de ce vingtième anniversaire.

C. D.

Les places sont en vente au Centre Gabrielle Gérard (prix: 150 francs.)