Accord entre la Sabam et Deezer sur le paiement de droits d'auteur

n.c.

Mardi 6 décembre 2011

Deezer, un fournisseur français de musique en ligne, a reçu l'autorisation de la Sabam de donner à ses abonnés dès ce mardi l'accès au répertoire géré par la société belge de gestion des droits d'auteurs (paroliers et compositeurs). Le contrat concerne à la fois les clients directs de Deezer et des abonnés de Belgacom, qui a établi un partenariat avec le fournisseur français. "Un nombre sans cesse croissant de fournisseurs d'oeuvres protégées sur Internet reconnaît l'importance de la protection des droits d'auteur", se réjouit la Sabam. "Les accords récents entre la Sabam et, notamment, Spotify, YouTube et maintenant Deezer, constituent la preuve irréfutable d'un changement de mentalité." La Sabam dit espérer que des services de streaming tels que ceux proposés par Deezer puissent offrir une alternative positive au téléchargement illégal d'oeuvres protégées. "Pour bien des consommateurs, il n'apparaît pas toujours clairement quelles oeuvres sont proposées légalement ou illégalement sur la toile. Ces zones grises sur Internet sont effacées grâce à de pareils accords", conclut le directeur général de la Sabam, Christophe Depreter.

n.c.