ASSAINISSEMENT DE LA THINES A NIVELLES

VANDENDRIES,JEAN

Page 38

Samedi 21 septembre 1996

Assainissement

de la Thines

à Nivelles

Quinze ans après la construction d'un collecteur d'eaux usées le long de la Thines entre le zoning et le chemin Maxile (coût: environ 500 millions), l'Intercommunale du Brabant wallon (IBW) a réalisé, sur plans du bureau d'études nivellois BSL de Christian Schwach-hofer, une canalisation longue de 1.300 m qui permettra à la rivière de traverser le centre-ville sans récolter les égouts. Reste à créer une station d'épuration à Monstreux et à la relier aux «tuyaux» actuels. Un (nouveau) milliard de francs investis et à investir à raison de 60 % par la Région wallonne, 20 % pour l'IBW et autant à charge de la ville. L'Intercommunale va par ailleurs créer des bassins d'orage en amont d'Arjo-Wiggins, au site de l'ancien circuit automobile et à Willambroux, entre l'autoroute Bruxelles-Paris et le contournement (auto-)routier sud de Nivelles. Le projet a été approuvé par le collège de gérance: il se monte à 45 millions. Depuis le 19 août a lieu également le placement du collecteur de la Samiette (coût: 65 millions) au même lieu-dit Willambroux. Les eaux usées seront acheminées vers le collecteur qui aboutira à la station d'épuration de Monstreux. Une station pour laquelle l'IBW a obtenu un nouveau permis de bâtir fondé sur une motivation qui, nous dit-on, ne souffrira plus la moindre discussion, comme ce fut le cas pour le premier permis. L'estimation pour la construction de cette station d'épuration est de l'ordre de 485 millions.

J. V. D.