BAKER-CHEVARDNADZE A IRKOUTSK:MOSCOU ANNONCE L'ARRET DE LA PRODUCTION DE MISSILES INTERCONTINENTAUX SUR RAIL

AFP

Page 5

Vendredi 3 août 1990

Baker-Chevardnadze à Irkoutsk

Les missiles déraillent

Après de longs entretiens avec le secrétaire d'Etat américain James Baker, le ministre soviétique des Affaires étrangères Edouard Chevardnadze a annoncé jeudi à Irkoutsk, en Sibérie, l'arrêt de la production par l'URSS de missiles mobiles intercontinentaux déployés sur rail, à partir du 1er janvier 1991.

M. Baker a déclaré que cette décision ne changeait pas pour le moment la position des Etats-Unis dans les négociations pour un traité Start sur la réduction, de 30 à 35 %, des armements stratégiques des deux Grands. Les missiles mobiles déployés sur rail ne constituent pas un obstacle à la conclusion cette année d'un traité Start, mais leur vérification pose des problèmes. Les deux ministres ont eu plus de six heures d'entretiens mercredi et jeudi au bord du lac Baïkal, consacrés aux conflits régionaux et aux perspectives de la coopération économique américano-soviétique.

En ce qui concerne l'Afghanistan, le chef de la diplomatie soviétique a indiqué que les positions se rapprochaient. M. Baker a annoncé que des discussions auraient sans doute bientôt lieu à Washington, au niveau des experts, pour réduire les dernières divergences sur un règlement du conflit afghan. Celles-ci portent essentiellement sur les pouvoirs que le gouvernement de Kaboul, soutenu par Moscou, devrait céder à une autorité des Nations unies chargée d'assurer le bon déroulement des élections.

Par ailleurs, M. Chevardnadze s'est réjoui de «la position réaliste adoptée par les Etats-Unis le 18 juillet sur le conflit cambodgien». Il a estimé que l'ouverture d'un dialogue entre Washington et Hanoi était «un pas dans la bonne direction».

En ce qui concerne la coopération économique, M. Chevardnadze a annoncé qu'une rencontre de responsables aurait lieu à Moscou, le 13 septembre prochain, à laquelle participeraient M. Baker et le secrétaire d'Etat au Commerce, Robert Mosbacher. M. Baker a ajouté que les deux chefs de la diplomatie comptaient avoir une réunion en octobre à Washington, pour préparer le prochain sommet des présidents Bush et Gorbatchev.

Auparavant, ils doivent se retrouver le 24 septembre à New York, en marge de l'Assemblée générale de l'ONU. Les ministres des 35 Etats membres de la Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe devaient se retrouver à New York les 1er et 2 octobre pour préparer le prochain sommet de la CSCE, en novembre à Paris. (AFP.)