Belgrade : Nikolic crée un nouveau parti

n.c.

Lundi 20 octobre 2008

L’ancien responsable des ultranationalistes serbes, Tomislav Nikolic, fonde le Parti serbe pour le Progrès, entérinant la scission du camp ultranationaliste, hier encore tout puissant, et veut faire de sa formation un parti d’opposition « démocratique et moderne » tourné vers l’UE et la Russie. Le Parti Serbe pour le Progrès (PSP) sera « un parti politique démocratique et moderne (…) avec pour objectif d’améliorer la vie des citoyens en Serbie », a déclaré M. Nikolic. La Russie reste le pays « le plus populaire » en Serbie mais « la vie économique ne peut plus être conçue en dehors de l’appartenance à l’Union européenne », a-t-il ajouté. « Je voudrais ouvrir (à la Serbie) les portes vers l’UE », sans vouloir pour autant rompre la « coopération avec la Russie ».