Bierset - Avant-projet de révision du plan de secteur Nouvelles zones d'habitat

CARROZZO,SERGIO

Page 23

Vendredi 28 mai 2004

Bierset - Avant-projet de révision du plan de secteur

Nouvelles zones d'habitat

SERGIO CARROZZO

Le gouvernement wallon a adopté jeudi l'avant-projet de révision du plan de secteur de Liège en vue de permettre le développement de l'activité aéroportuaire de Bierset. Il prévoit de nouvelles zones d'habitat pour les communes d'Ans et de Saint-Georges afin de compenser les superficies soustraites à la fonction résidentielle,comme l'indique le ministère de l'Aménagement du territoire.

En ce qui concerne Ans, l'avant-projet envisage une nouvelle zone d'urbanisation de 43 hectares située à l'ouest du domaine et du château de Waroux.

Pour Saint-Georges, deux nouvelles zones d'habitat ont été délimitées en zone C sur des terrains voués actuellement à l'agriculture : l'une de 12,5 hectares au lieu-dit « La Sarte », l'autre de 27 hectares située au nord de la chapelle Notre-Dame de Hal.

Le ministre Michel Foret reconnaît cependant que ces superficies ne permettent pas une stricte compensation des pertes encourues par Saint-Georges, qui a été la commune la plus touchée par l'activité nocturne de l'aéroport de Bierset. Ce qui a signifié aussi une perte en termes de rentrées fiscales. Voilà pourquoi, le gouvernement wallon propose également d'inscrire au plan de secteur une zone d'activité économique mixte de 23 hectares. Il a également décidé de créer une zone de services publics et d'équipement communautaire sur Grâce-Hollogne et Fexhe-le-Haut-Clocher en vue d'y accueillir les forces armées qui vont quitter les terrains qu'elles occupaient sur le site aéroportuaire et que la Région a acquis.

Pour la précision, cet avant-projet de révision ne constitue qu'une première étape dans un processus qui devrait s'étaler sur une vingtaine de mois au moins. Il va en effet faire l'objet d'une étude d'incidence. Il sera soumis à enquête publique. Ce qui signifie que les riverains, les communes, etc., vont pouvoir formuler leurs remarques. A suivre donc.·