Bogaert veut réduire les salaires des patrons publics

VANOVERBEKE,DIRK

Mercredi 11 avril 2012

Gouvernance

Le secrétaire d’Etat à la Fonction publique, Hendrik Bogaert (CD&V), souhaite limiter les rémunérations des patrons des entreprises publiques au double du salaire du Premier ministre. Dont les émoluments sont de 201.640 euros par an. C’est l’idée qu’il a lancée sur Kanaal Z et qui a été relayée par De Standaard.

Le secrétaire d’Etat se dit convaincu que l’on peut attirer des top managers vers le secteur public, même si les salaires ne sont pas conformes à ceux proposés dans le secteur privé : « Pourquoi certains top managers compétents ne se mettraient-ils pas au service du public et de la société, pendant trois à cinq ans ? »

Le débat sur les émoluments des patrons des entreprises publiques fait rage. Le MR avait proposé, voici moins d’un mois, lors de la publication du salaire de Didier Bellens, patron de Belgacom (2,6 millions en 2011), de limiter les salaires de ces grands patrons au maximum à celui du Premier ministre. Johnny Thijs, patron de la Poste, a gagné 1,069 million en 2010, tandis que les trois patrons de la SNCB ont gagné entre 450.000 et 480.000 euros.

Les autres formations de la majorité s’accordent sur une limitation des salaires des patrons des entreprises publiques, sans en préciser le montant. La balle est dans le camp de Paul Magnette (PS) le ministre des Entreprises publiques qui travaille à une proposition qu’il livrera le mois prochain.