Braine-l'Alleud/Waterloo Balade à vélo pour la Semaine de la mobilité A la découverte des circuits cyclophiles

VANHAM,VINCENT

Page 19

Mardi 24 septembre 2002

Braine-l'Alleud/Waterloo Balade à vélo pour la Semaine de la mobilité

A la découverte des circuits cyclophiles

VINCENT VANHAM

Dring dring ! Tout le monde a sa sonnette ? demandait un responsable du Gracq (Groupe de recherche et d'action des cyclistes au quotidien), samedi en début d'après-midi, avant que tout le monde ne se mette en selle pour une grande balade à vélo de 20 kilomètres à travers Waterloo et Braine-l'Alleud. Quelques minutes plus tard, c'était un carillon de 115 cyclistes qui se mettait en branle : Ce n'est pas une course, on suit le rythme des enfants !

C'est à l'occasion de la semaine de la mobilité que la section du Gracq de Waterloo organisait cette randonnée cycliste dont les objectifs étaient multiples. Tout d'abord faire découvrir aux participants les trajets « cyclophiles » qui relient les deux communes sans passer par les grandes voiries, ensuite mettre en évidence les atouts et les faiblesses de l'infrastructure cyclable existante et, enfin, réfléchir aux améliorations à apporter pour sécuriser les déplacements des deux roues sur les grands axes.

Nous partons en trois groupes car un rassemblement de plus de 50 vélos exige que l'on soit escorté de véhicules signaleurs, explique Thibaud Colla, le responsable de la section locale du Gracq. Ce serait dommage d'être accompagné par des automobiles lors de la semaine de la mobilité...

Dans le contexte de l'augmentation rapide du trafic à Waterloo et Braine-l'Alleud, le Gracq organise régulièrement des actions de promotion et de sensibilisation en faveur de l'utilisation du vélo comme moyen de déplacement. Ses responsables regrettent pourtant que la congestion du trafic sur les grands axes occasionne de plus en plus souvent une circulation de transit dans les quartiers résidentiels où s'étaient réfugiés les usagers faibles.·