brèves économie

n.c.

Page 6

Jeudi 28 septembre 2000

ÉNERGIE

Prix de l'essence

en baisse

TotalFinaElf ouvre

la guerre des prix

à la pompe

Le groupe pétrolier belgo-français TotalFinaElf a ouvert mercredi une guerre des prix à la pompe en France, pariant sur une détente durable du prix du brut et sur un allègement de ses factures libellées en dollars grâce au redressement de l'euro. Le premier distributeur français, qui gère la majorité des 17.000 stations-service de l'Hexagone, a appliqué, en deux temps, lundi et mercredi, une baisse de 20 centimes par litre d'essence sans plomb 95 et de 15 centimes par litre de gasoil.

Berlin adopte

des mesures

compensatoires

Le gouvernement allemand a adopté mercredi en conseil des ministres une série de mesures compensatoires face au prix de l'essence, contestées toutefois par les Etats régionaux chargés d'en supporter une partie. Elles prévoient notamment l'introduction d'un abattement fiscal pour les salariés effectuant un long trajet, qui sera de 80 pfennig (40 eurocents) par kilomètre, même pour les transports en commun. Cet abattement remplacera le forfait kilométrique versé jusqu'à présent aux seuls salariés utilisant leur voiture, d'un montant de 70 pfennig (35 eurocents). Et une prime unique sera versée pour compenser la hausse des prix du mazout de chauffage aux personnes les plus démunies.

ENTREPRISES

Moulinex dit «oui»

à Brandt

La fusion Moulinex-Brandt aura bien lieu: après six mois de longues et âpres négociations, les deux fabricants français d'électroménager ont scellé mercredi leurs fiançailles, programmant leur mariage de raison pour le mois de décembre. Le conseil d'administration de Moulinex a approuvé à l'unanimité le projet de fusion qui va créer un groupe de 22.000 salariés doté d'un chiffre d'affaires d'environ 17 milliards de FF (2,6 milliards d'euros). Le mariage se fera par apport d'actifs de Brandt, fabricant de gros électroménager, à Moulinex, l'un des leaders mondiaux du petit électroménager.

BOURSES

Le BEL 20 franchit

les 3.000 points

L'indice BEL 20 (Euronext Bruxelles) a renversé la barre des 3.000 points hier et a terminé la séance sur une avance de 0,96 % à 3.007,82 points.