BREVES ENTRE NOUS

n.c.

Page 4

Vendredi 28 avril 2000

Cocof:

le gouffre...

Michel Lemaire, député bruxellois PSC, en rajoute une couche sur la dèche de la Cocof, qui impose le régime sec à tout le social: Le trou n'est pas de 1,4 milliard, comme le dit mon collègue Ecolo Christos Doulkeridis. Il dépasse 2 milliards. Le conseiller PSC incrimine le Civa d'Hervé Hasquin. Il accuse les dépenses de cabinets qui, imputées à la Cocof, auraient dû figurer sur la facture régionale: Qu'on cesse d'agir comme si la Région était Vladivostok et la Cocof, Kiev! Ce sont les mêmes responsables, avec des casquettes multiples.

... et la fuite

en Egypte

Lemaire rejette la faute sur le libéral Hervé Hasquin qui a géré la Cocof: Après quoi il a déménagé en Wallonie, comme s'il prenait la fuite en Egypte. Mais il refuse d'absoudre le précédent ministre-président Charles Picqué, qui a laissé faire. Et son chef de cabinet, Alain Hutchinson: C'est le même qui, aujourd'hui, dénonce cette faillite. Blâme à tous: Vous avez très mal géré!

Pour en sortir, le conseiller PSC propose d'organiser une concertation entre tous les élus bruxel- lois, en commençant par les francophones. Pourquoi lancer un appel à débattre entre socialistes? Ils ne le font jamais, au boulevard de l'Empereur?