Brèves Médias culture

DE MUELENAERE,MICHEL

Page 27

Mardi 14 mai 2002

PRESSE BELGE

Le CIM des quotidiens

Le marché de la presse écrite belge reste déprimé, ainsi que le démontrent les derniers chiffres CIM. Entre mars 2002 et mars 2001, les quotidiens belges ont perdu en moyenne 2,16 % de leur diffusion. La baisse est plus forte pour la presse francophone (3,41 %) que pour la presse flamande (1,50 %). Côté flamand, la plupart des titres sont en baisse sur un an, à l'exception de « Het Laatste Nieuws » et du « Morgen » . Côté francophone, même mouvement général à la baisse, à l'exception de « La Dernière Heure/Les Sports ». « Le Soir » réussit cependant à enrayer le mouvement en stabilisant ses ventes au cours du premier trimestre 2002, pourtant particulièrement maussade. Côté francophone, les nouveautés importantes présentées au lecteur, tant par les journaux du groupe Sud Presse que bientôt par « La Libre Belgique » et par « Le Soir », ont pour but de rendre aux lecteurs le goût des quotidiens. (M. d.M.)