Brink’s: le gouvernement gèle la demande de licence d’une société soeur

n.c.

Mercredi 10 novembre 2010

Tant que le conflit chez le transporteur de fonds Brink’s Belgium ne sera pas résolu, le SPF Intérieur ne traitera pas la demande de Brink’s d’obtenir pour sa filiale Brink’s Diamond & Jewelry Services une licence pour le transport de fonds.

La ministre de l’Intérieur Annemie Turtelboom (Open Vld) l’a décidé, peut-on lire mercredi dans le Tijd, l’Echo et De Morgen.

Brink’s Diamon & Jewelry Services organisait jusqu’ici uniquement le transport de diamant entre Brussels Airport et le quartier diamantaire d’Anvers, sans l’assurer elle-même. La licence de transport doit changer cet état de fait. Mais la demande de licence est bloquée tant que le conflit chez Brink’s Belgium, où la grève dure depuis deux semaines, n’est pas résolu.

Certains syndicats affirment depuis longtemps craindre que la direction de Brink’s Belgium fasse faillite pour recommencer ensuite sous le parapluie meilleur marché de Brink’s Diamond & Jewelry Services.

(Belga)