Budget : un effort de 2,5 milliards

DEMONTY,BERNARD

Page 1

Samedi 2 mars 2013

Un nouvel ajustement budgétaire commence la semaine prochaine. Il faudra trouver de 2,5 à 3 milliards d’euros.

Le gouvernement fédéral, les entités fédérées et les pouvoirs locaux (provinces et communes) vont devoir économiser ensemble un montant de 2,5 à 3 milliards d’euros lors de l’ajustement budgétaire qui commence la semaine prochaine, a-t-on appris à bonnes sources ce vendredi.

Le fédéral sera appelé à prendre environ deux milliards à sa charge. Les autres pouvoirs publics devraient fournir un effort proche des 500 millions d’euros.

Les experts du gouvernement vont affiner leurs calculs dans les prochains jours mais les ordres de grandeur seront ceux-là.

En novembre dernier, l’exécutif fédéral avait établi son budget pour l’année 2013. Il avait fallu trouver 3,44 milliards, et les ministres espéraient ensuite pouvoir dormir sur leurs deux oreilles. Ce ne sera pas le cas : trois mois seulement après le bouclage douloureux de cette épure, il s’avère que les comptes sont dans le rouge. Car depuis, la croissance économique a encore fléchi, et cela a eu de lourdes conséquences sur le budget.

Tout d’abord, les recettes fiscales sont moins élevées que prévu. C’est dû, en partie, à la baisse de la consommation, qui a pesé sur les recettes de la TVA. L’écart en recettes atteint environ 2 milliards. Mais la Sécurité sociale a aussi souffert. L’écart entre les prévisions budgétaires et la situation actuelle atteint 600 millions d’euros. En cause : la baisse des recettes. La Sécu est financée par les cotisations sociales des personnes qui travaillent, et la hausse du chômage a porté ce chiffre à la baisse. La faiblesse de la consommation a également joué un rôle, car la Sécu est également financée par une part des recettes de la TVA.

Le gouvernement va devoir se mettre à la tâche. Avec un tel montant, il n’est pas acquis qu’un resserrement des dépenses publiques suffise. Il faudra peut-être procéder à de nouveaux prélèvements d’impôts.

Lorsque cet ajustement sera réalisé, le budget 2014 se profilera à l’horizon. Il faudra encore trouver plus de 4 milliards.

A moins que le gouvernement décide de ralentir l’effort cet été. Mais il n’y a pas de consensus sur ce point au fédéral.