Comme au bon vieux temps ?

BERTI,CHRISTOPHE

Page 34

Jeudi 25 février 2010

Europa League Trois équipes belges sur le pont ce jeudi soir

Depuis quelques années, le mois le plus important pour les équipes belges en Coupes d’Europe, c’est devenu, il faut bien l’avouer, le mois de… juillet. Avec souvent de grosses désillusions en préliminaire alors que dans les grands pays, les joueurs sont encore en vacances.

On ne va donc pas bouder son plaisir de retrouver nos trois « grosses cylindrées » encore en course, fin février, en Europa League. Dans une période où la Fédération est en lambeaux, l’équipe nationale 66e au classement Fifa, le championnat chaotique et quasi plus passionnant dans les prétoires que sur les pelouses, voir trois équipes capables d’atteindre les huitièmes de finale d’une Coupe d’Europe, c’est un fameux coup de frais pour tout le monde. Huitièmes de finale ? Un objectif quasi irréaliste, ces dernières années, puisque seul Anderlecht, en 2007-08, avait atteint ce stade de l’épreuve en éliminant Bordeaux, avant d’être étrillé par le Bayern Munich. Sinon, il faut remonter à 2004, quand Bruges avait également joué les huitièmes, éliminé par… Bordeaux.

Cette fois, on est face à la magnifique incertitude du foot. Car, après leur match aller, tout est possible pour nos trois représentants, après deux courtes victoires à domicile (pour le Standard et Bruges) et un partage en déplacement (Anderlecht).

Objectivement, personne ne part vraiment avec les faveurs du pronostic car il suffirait d’un petit but encaissé pour faire trembler les trois équipes belges et, financièrement, nos trois adversaires sont d’un autre calibre et disposent de moyens énormes, mais, après les matchs aller, la semaine passée, tout est possible. D’abord pour Anderlecht, qui a sorti une grosse prestation à San Mamés. Reste à voir si les Mauves pourront confirmer et si Bilbao n’a pas un peu sous-estimé le leader belge à l’aller. C’est en tout cas un bon test pour le Sporting qui n’a pas l’habitude de briller contre les bonnes équipes au parc Astrid (une seule « vraie » victoire cette saison, dans les arrêts de jeu contre Bruges).

Pour Bruges, ensuite, il s’agira de résister à l’armada de Valence alors que les Flandriens souffrent souvent en déplacement cette saison, en Europe comme en championnat. Enfin, le Standard a « sauvé » l’intérêt de son retour à Salzbourg par une fin de match de folie à Sclessin. Les Rouches devront de nouveau avoir du caractère après le gros coup sur la tête reçu dimanche à Bruges. L’Europe pour sauver la saison et pouvoir encore se mettre en évidence ? Place à la vérité, la seule, celle du terrain.

P.32 & 33les chances belges

en huitièmes

Anderlecht

S’il se qualifie, le Sporting affrontera le vainqueur de PSV-Hambourg (aller : 0-1).

Standard

S’ils passent, les Liégeois seront opposés au vainqueur de Roma-Panathinaïkos (2-3).

FC Bruges

Si Bruges écarte Valence, il continuera face au lauréat de Werder Brême-Twente (0-1).

PROGRAMME 16es retour

Benfica (Por) – Berlin (All) (1-1) 4-0

Anderlecht – Athletic Bilbao (Esp) (1-1) 19h00

Marseille (Fra) – FC Copenhague (Dan) (3-1) 19h00

AS Rome (Ita) – Panathinaïkos (Grè) (2-3) 19h00

Galatasaray (Tur) – Atl. Madrid (Esp) (1-1) 19h00

Sh. Donetsk (Ukr) – Fulham (Ang) (1-2) 19h00

Un. Urziceni (Rou) – Liverpool (Ang) (0-1) 19h00

PSV (PBs) – Hambourg (All) (0-1) 19h00

Hap. Tel-Aviv (Isr) – Rubin Kazan (Rus) (0-3) 21h05

Juventus (Ita) – Ajax Amsterdam (PBs) (2-1) 21h05

FC Valence (Esp) – FC Bruges (0-1) 21h05

Wolfsburg (All) – Villarreal (Esp) (2-2) 21h05

Salzbourg (Aut) – Standard (2-3) 21h05

Werder Brême (All) – FC Twente (PBs) (0-1) 21h05

Fenerbahçe (Tur) – Lille (Fra) (1-2) 21h05

Sporting (Por) – Everton (Ang) (1-2) 21h05

Huitièmes. 11 et 18 mars.