CONGRES DES METALLOS FGTB DU CENTRE PAS CHAUDS POUR LA FUSION

ZONEMBERG,FRANCOISE

Page 12

Lundi 30 novembre 1992

Congrès des Métallos FGTB du Centre

Pas chauds pour la fusion...

La discussion préliminaire sur la perspective d'une organisation unique pour tous les métallos FGTB du Hainaut était à l'ordre du jour de la deuxième journée du Congrès statutaire des métallurgistes du Centre à Jolimont. Dire que la perspective n'enthousiasme guère les troupes locales est prendre beaucoup de précautions oratoires. Marcel Poitvyn, secrétaire régional a avoué à la tribune qu'il n'était pas chaud pour une telle orientation tandis qu'Yvon Lenne, toujours secrétaire général, scandait clairement que la fédération des métallos du Centre n'était pas à vendre. Même tendance dans la salle; les interventions ont permis de mesurer l'attachement des forces métalliques FGTB du Centre au droit à la différence dans une structure spécifique. Ce que craignent en fait les délégués et permanents? De se faire dévorer, en particulier par la puissante centrale de Charleroi, au sein d'une organisation fusionnée qui rassemblerait encore les fédérations de Mons/Borinage et de Tournai. Pas question toutefois de mettre la charrue avant les boeufs; un congrès sera convoqué dans le courant du premier semestre 1993 pour se prononcer officiellement sur la question et d'ici là une large consultation de toutes les sections sera opérée.

En ce qui concerne l'accord interprofessionnel, les métallos FGTB du Centre ont choisi de le soutenir, même s'ils ne le reconnaissent pas comme exceptionnel, en raison des améliorations aux plus défavorisés qu'il contient. Quant aux résolutions adoptées en fin de congrès, elles balayent largement le champs de la vie sociale: emploi (diminution du temps de travail appliquée régionalement), économie régionale (regret de l'inexistence d'un arrondissement du Centre), sécurité sociale, protection des délégués (reconnaissance du fait syndical dans les PME), sécurité-environnement (création d'un comité de concertation intersyndical interprofessionnel dans le zoning de Seneffe-Manage), Europe, travailleurs étrangers, syndicats d'industrie... Un éventail en harmonie avec le thème «Emplois - Solidarité» retenu pour le congrès de Jolimont.

F.Z.