Cultes Proposition d'Ecolo Consulter les Belges sur l'argent des Eglises CHRISTIAN LAPORTE

LAPORTE,CHRISTIAN

Page 4

Vendredi 27 avril 2001

Cultes Proposition d'Ecolo Consulter les Belges sur l'argent des Eglises CHRISTIAN LAPORTE

L'étude de Jean-François Husson sur le financement des cultes («Le Soir» du 4 avril) a montré un décalage entre les moyens publics affectés aux cultes et à la laïcité, et leur représentativité supposée dans la société belge. Bien que Marc Verwilghen, ministre de la Justice et des Cultes, ait récemment déclaré qu'il était trop tôt pour ouvrir ce dossier délicat, Ecolo le sort du frigo en proposant que, tous les 5 ans, les citoyens majeurs habitant en Belgique, qu'ils aient ou non la nationalité belge, puissent déclarer leur choix (ou non) pour un culte reconnu ou pour la laïcité.

Pour Jacky Morael et Géraldine Pelzer, il faut rendre le financement des cultes plus objectif car le système actuel n'assure pas pleinement la séparation entre Eglise et Etat . Mais surtout: La répartition actuelle des budgets alloués par les pouvoirs publics (23 milliards) ne repose pas sur des critères objectifs, généraux et légitimes. Tout en se disant attaché à la liberté constitutionnelle des cultes, Ecolo prône dès lors l'organisation d'une enquête quinquennale. Où le citoyen pourrait aussi refuser tout subventionnement. Sa «quote-part» retournerait alors au budget général de l'Etat . Les modalités de l'enquête sont à préciser mais la consultation devrait être précédée d'un large débat dans la société belge ainsi qu'au parlement. Question de ne pas refaire une consultation bricolée comme sur le plan Copernic avec des questions «vite/rap» élaborées, a précisé M.Morael...

Après l'enquête, il reviendra au gouvernement de créer un système de financement qui pourrait se calquer sur celui des partis qui reçoivent une somme fixe modulée en fonction des résultats électoraux. Mais les verts ne veulent pas jeter le bébé avec l'eau du bain: pas question de toucher au financement des cours de religion. Et au niveau régional, on devra aussi tenir compte de la valeur culturelle de bon nombre d'édifices.

Les députée et sénatrice Agalev Leen Laenens et Jacintha De Roeck ont déjà apporté leur soutien à cette proposition de loi. Précision: elles suggèrent de consulter la population à l'occasion du scrutin européen.