Culture - Exposition « Légendes et traditions des fêtes de fin d'année » à la porte de Hal Citrouilles et spéculoos Les communes bruxelloises à l'heure de Halloween

VOOGT,FABRICE; GERARD,ALAIN

Page 22

Vendredi 29 octobre 2004

Culture - Exposition « Légendes et traditions des fêtes de fin d'année » à la porte de Hal

Citrouilles et spéculoos

* Tout savoir sur le Père Noël, saint Nicolas, les rois Mages, mais aussi sur la tradition de la bûche ou du bisou sous le gui. La porte de Hal s'ouvre sur nos traditions hivernales jusqu'à la fin janvier.

FABRICE VOOGT

Commercial, Halloween ? Sans doute, mais la nuit de toutes les angoisses n'est pas la seule à se coucher devant l'autel du tiroir-caisse.

Sait-on ainsi que le Père Noël en personne doit au Coca-Cola d'être tout de rouge et blanc vêtu ? Car, oui, il a fallu attendre 1931 pour que le descendant de saint Nicolas, après un détour par la Laponie, apparaisse dans son costume définitif. Cette année-là, la Coca-Cola Compagny décida d'utiliser le Père Noël comme fil conducteur de sa campagne d'hiver. Pour le costume, le graphiste se limita au rouge et au blanc, les deux couleurs de la firme. C'est sous cet aspect que le Père Noël, venu d'Amérique, envahit bientôt le monde entier.

Des histoires comme celle-là, l'exposition « La Porte en fête, légendes et traditions des fêtes de fin d'année », qui se tient à partir de ce vendredi et jusqu'au 31 janvier prochain à la porte de Hal, en compte des dizaines. Toutes, on l'a deviné, décortiquent les traditions aujourd'hui tellement intégrées dans notre mode de vie qu'on a souvent oublié l'origine ou parfois jusqu'au véritable sens. Précisément, l'exposition « La Porte en fête » se propose de retrouver les fondements invisibles de nos traditions festives. Pourquoi, en période de Noël garnit-on un sapin de boules et de petites lampes ? D'où provient le fait de dissimuler une fève dans une galette à l'Epiphanie ? A ces questions, comme à bien d'autres encore, les quelque vingt personnes (historien de l'art, scénographes, décorateurs...) qui ont travaillé, sous la direction d'Antonio Nadrone, à la confection de l'exposition, tentent d'apporter des réponses claires, tout en exploitant au maximum l'espace des quatre niveaux de la porte de Hal.

Nous sommes très contents du résultat, commente Anne Cahen-Delhaye, conservateur en chef faisant fonction des Musées royaux d'art et d'histoire, qui ont mis à disposition de l'exposition quelques pièces rares de leurs collections de folklore : traîneaux centenaires, crèches, cartes de voeux du 16e siècle... Le jeune public, que nous espérons séduire à cette occasion, devrait être pris par l'ambiance. Quant aux adultes, ils apprendront sans doute des tas de choses en lisant les panneaux qui jalonnent l'exposition.·

Infos et réservations : 02-533.34.52. Entrée : 5 et 3 euros. Samedi 30 et dimanche 31 octobre, de 10 à 17 heures, les monstres et fantômes de Halloween déambuleront dans les caves de la porte de Hal durant l'exposition.

Les communes bruxelloises à l'heure de Halloween

Ce 31 octobre, c'est Halloween. Mais plusieurs communes bruxelloises n'attendront pas cette date pour sortir citrouilles, sorcières et monstres en tous genres. Enfants sages, s'abstenir !

Anderlecht. C'est ce vendredi 29 octobre qu'a lieu la remise des prix du concours de dessin du quartier de la Roue. Avec distribution de bonbons par de gentilles sorcières. Infos : 02/521.72.07.

Ganshoren. Le 30 octobre, rendez-vous est donné aux enfants déguisés avenue du Duc Jean, vers 15 h 30. Pour un cortège qui les mènera place Guido Gezelle où des clowns les attendent pour un spectacle sous chapiteau. Infos : 02/600.25.08.

Ixelles. Grande chasse aux sucreries dans le quartier de la porte de Namur, ce 30 octobre, de 14 à 18 heures. En compagnie de sorcières et de zombies, avec la collaboration d'une vingtaine de commerçants. Infos : 02/640.02.13.

Saint-Gilles. L'heure est à l'Halloween festival au Musée d'art fantastique (7, rue Américaine). L'occasion d'une balade familiale au travers d'un parcours à énigmes. Le circuit part du musée, traverse le quartier en passant devant les vitrines et se termine à la Glacière de Saint-Gilles. Du 30 octobre au 7 novembre, de 14 à 17 heures. Entrée : 6 euros (4,5 euros pour les moins de 12 ans). Infos : 02/539.03.55.

Saint-Josse. Grand défilé de Halloween, dès 14 h 30, à partir de la place Saint-Josse. Les sorcières d'Hélécine déambuleront accompagnées des enfants dans les rues du coeur tennoodois, en quête de bonbons et autres sucreries. Infos : 02/280.30.65.

Uccle. Mieux vaut tard que jamais, c'est le 14 novembre, en la Salle 1180 (14, rue Robert Scott), que Halloween sera fêté. Au programme : contes, magie, animations, etc. Entrée : 5 euros. Infos : 02/378.48.45.

Watermael-Boitsfort. Dans le quartier du cimetière d'Ixelles, le cortège d'Halloween, organisé par le coiffeur Maurice, est désormais une tradition. Il aura lieu le 31 octobre au départ de la rue Lambert Vandervelde, vers 18 heures. Avec, à sa tête, une sorcière géante qui sera brûlée en fin de défilé. Infos : 02/660.73.73.

Woluwe-Saint-Pierre. Contes, grimages, fantômes, citrouilles et soupe aux potirons se retrouveront place des Maïeurs, ce 30 octobre, de 13 h 30 à 18 heures. Infos : 02/772.74.47.·

A.G.