Daerden aux JO : Saive et Stein démentent tout

n.c.

Jeudi 14 août 2008

Jean-Michel Saive et André Stein, président de l’AFT, présents dans le stade avec Michel Daerden ce jour-là, démentent tout incident entre Nalbandian et le ministre des Sports lors d’un match de double du tournoi olympique de tennis, contrairement à ce qu’ont affirmé les journaux du groupe Sudpresse et Het Laatste Nieuws.

« Il ne s’est rien passé, rien de rien. Je ne comprends pas », a expliqué le pongiste Jean-Michel Saive, qui se trouvait derrière le ministre le lundi 11 août, lors de la rencontre olympique de double qui opposait la paire Rochus-Darcis aux Argentins Nalbandian et Canas. « Nalbandian s’est effectivement énervé mais contre un autre spectateur. Daerden n’a rien dit, c’est incroyable ce qui se dit dans la presse ! Julien Hoferlin est aussi de mon avis. De plus, je ne comprends pas pourquoi cette info n’arrive que jeudi alors que le match a eu lieu lundi. Le spectateur a, dans le premier set, applaudi à deux reprises entre le premier et le deuxième service. Nalbandian s’est retourné vers lui et a râlé. Mais le ministre n’a absolument rien fait et je peux dire que j’ai vu tous les matches et tous les points », a précisé Jean-Michel Saive.

Même écho du côté du président de l’Association Francophone de Tennis (AFT), André Stein, qui est arrivé au match avec le ministre Daerden et qui l’a regardé à ses côtés. « Nous sommes ici très étonnés. Il ne s’est rien passé. Un spectateur situé non loin de nous a applaudi trop tôt sur un point. Nalbandian l’a regardé méchamment et a éructé quelque chose dans une langue que je n’ai pas comprise. Puis il est allé vers sa chaise et a craché en direction du spectateur. Des scènes comme ça, il s’en passe à tous les matches à Roland Garros, et je sais de quoi je parle ! C’est, pour moi, un non-événement. Concernant Michel Daerden, il n’a rien fait, si ce n’est, comme nous tous, applaudir les points gagnés des Belges quand ils étaient terminés et encourager les deux joueurs », a-t-il commenté.

Concernant « l’état » du ministre, ses proches ont également démenti qu’il avait trop bu. En matinée, il avait participé à une réunion des ministres européens des Sports à l’ambassade de France. Il s’est ensuite rendu au match avec André Stein où, selon ce dernier, ils ont bu beaucoup d’eau. « Nous n’avons pas quitté les tribunes sauf pour aller chercher des bouteilles d’eau que nous avons partagées. Il faisait très chaud », a souligné M.Stein.

Après le match de tennis, Michel Daerden s’est rendu au match de hockey opposant les Belges aux Espagnols. Il a ensuite accordé une interview à la RTBF et le journaliste l’a félicité pour cette excellente interview. « A aucun moment, il n’a eu une attitude inconvenante », ont commenté les proches du ministre.

(belga)