De Wever : « surreprésentation francophone »

n.c.

Jeudi 20 mars 2008

Le fait que le gouvernement Leterme compte plus de membres francophones que de membres flamands inquiète aussi le président de la N-VA Bart De Wever. « Pour la première fois depuis 35 ans, le gouvernement compte plus d’excellences francophones que flamandes. Je ne pensais pas que cela soit encore possible au 21e siècle », a-t-il déclaré dans les couloirs du parlement. Et le fait que davantage de députés francophones soutiennent le gouvernement ne change rien à ses yeux. Etant donné la démographie, la parité devrait déjà satisfaire les francophones, estime-t-il.