L’Otan devrait se « civiliser »

REGNIER,PHILIPPE

Page 15

Mardi 4 mai 2010

Défense

Remue-méninges à tous les étages ! L’Otan, ce mastodonte hérité de la Guerre froide, poursuit sa transformation – et ce ne sera pas « simplement de la chirurgie esthétique », a prévenu le secrétaire général de l’Alliance atlantique, Anders Fogh Rasmussen. Un rapport d’experts présidés par l’ex-secrétaire d’Etat américaine Albright (lors des bombardements de l’Otan contre la Serbie de Milosevic) est attendu dans les tout prochains jours. Les Etats membres de l’Alliance ont décidé de revoir le « concept stratégique » de l’Otan d’ici à leur sommet de novembre.

Mais une autre contribution atterrit sur la table du secrétaire général : le fruit d’un échange d’idées « online » qui a rassemblé sous l’égide d’un douzaine de « think tanks » pas moins de 4.000 intervenants – des militaires aux ONG en passant par des diplomates, des « officiels » ou des chercheurs. Ce rapport est publié ce jeudi. Parmi les idées pour sécuriser un monde de plus en plus multipolaire mais aussi plus instable : davantage de convergence entre l’Otan et les politiques étrangères et de défense de l’Union européenne, le développement d’une « aile civile » à l’Otan pour développer une « stratégie civile » dans le cadre des opérations militaires, ou encore l’adoption à l’ONU, avec d’autres puissances régionales, d’objectifs du Millénaire pour la sécurité – à l’instar de ceux déjà adoptés, mais loin d’être atteints, pour le développement.