DENDERLEEUW 6 - OLYMPIC 1

VOOGT,FABRICE

Page 26

Lundi 15 mai 1995

L'Olympic et l'Union quittent déjà le tour final

Wavre, seul francophone qualifié

Denderleeuw 6

Olympic 1

Malgré le score tennistique infligé à ses ouailles, la direction carolo nourrissait quelques regrets après un match qui venait d'enterrer, une fois encore, ses ambitions d'évoluer à l'étage supérieur. Il est vrai qu'après leur entrée en matière laborieuse qui les avait vus incapables de poser leur jeu, encaissant un but dès la 7e minute des oeuvres de Vanderheyden, bien placé sur un renvoi de Detienne après une tête de Colin, les hommes de Colasse avaient ensuite retrouvé leurs sensations et pris le reste de la première période à leur compte.

C'est d'ailleurs à la suite d'un mouvement de très belle facture que Thiry allait redonner l'espoir aux siens grâce à un tir croisé sur un service de Diarra.

Las !, après le repos, les joueurs locaux allaient éteindre la flamme de l'espoir carolo à l'autopompe. On rejouait depuis moins de 10 minutes lorsque Vanderheyden, esseulé dans une défense certes désertée par Horion allongé dans l'autre camp à la suite d'un coup direct, plaçait le ballon, d'un tir puissant, dans la lucarne du but carolo. La punition ne faisait que commencer...

F. V.

Denderleeuw : Schollaert (89e mn : Frix), Deridder, Ongena, Derijck, Schelfout, Geldhof, Grotard, Jacobs, Vanderheyden, Colin (50e mn : Lemmens) et Delaet (78e mn : Roelandts).

Olympic : Detienne, Thiry, Hofman (63e mn : Paci), Zaccaria, Fasano, Ariano, Pio, Horion, Diarra, Jevtic et La Valle.

Buts : 5e mn : Vanderheyden (1-0); 30e mn : Thiry (1-1); 54e mn : Vanderheyden (2-1); 59e mn : Delaet (3-1); 72e mn : Lemmens (4-1); 75e mn : Delaet (5-1); 84e mn : Roelandts (6-1).

Cartes jaunes : Hofman, Horion et Vanderheyden.