DES JEUX DE LETTRES AVANT CEUX DES TRACTEURS A LIBRAMONT LES DEUX PREMIERS SCRABBLEURS DU MONDE SONT BELGES

DEINEKO,MICHEL

Page 19

Samedi 16 juillet 1994

Des jeux de lettres avant ceux des tracteurs à Libramont

Les deux premiers scrabbleurs du monde sont belges

Cocorico! La vingt-troisième session des championnats du monde de scrabble francophone s'est soldée, samedi à Libramont, par un succès éclatant de l'équipe belge. Christian Pierre, déjà vainqueur de l'épreuve en 1991 et 1992, a réussi la passe de trois. Eddy Clauwaert et Jean-Pierre Turpin finissent respectivement deuxième et quatrième. Il faut remonter à 1974 pour trouver deux Belges aux deux premières places.

Pour Christian Pierre, agent administratif aux TEC de Liège, ce titre est le plus beau.

- ce fut aussi le plus difficile à conquérir, confesse-t-il.

C'est que la pression de jeunes loups, habitués aux exercices de mémorisation, devient féroce. À 34 ans, Christian Pierre a retrouvé le goût de l'étude lors de la sortie d'une nouvelle édition du dictionnaire de référence (dit ODS). La perspective de découvrir quelque deux mille nouveaux mots a piqué sa curiosité. Le scrabble exige en effet de posséder un vocabulaire étendu, et de l'entretenir par des révisions incessantes.

Eddy Clauwaert, 31 ans, est informaticien, comme beaucoup de scrabbleurs. La logique d'un programme est en effet proche de celle du jeu. Il faut un esprit analytique, mais aussi de l'intuition et de la culture. Eddy Clauwaert joue au scrabble depuis 1976. Il avait fini troisième des championnats de 1986, après avoir été champion junior en 1978.

Mais la révélation est venue de Jean-Pierre Turpin, quatrième, excellent joueur, qui n'avait cependant encore jamais atteint un tel niveau.

La chronique de scrabble du «7e Soir» présente dès aujourd'hui les parties de la compétition. Le lecteur curieux devra sans doute ouvrir son dictionnaire pour comprendre des termes bizarres comme cajet, isogame, infixe, biwa, ou oidie. Dire que chaque scrabbleur en connaît le sens exact est sans doute exagéré, mais au moins sait-il à quel domaine de la connaissance il se réfère?

Pour Francis Charlier, président du comité d'organisation des championnats, la mission est accomplie: quelque sept cents joueurs venus de tous les horizons (Québec, Sénégal, Roumanie, Liban) ont disputé pendant cinq jours la bagatelle de quatorze parties. Libramont, en attendant sa foire agricole s'est trouvée promue capitale de la francophonie.

MICHEL DEINEKO

Championnat individuel: 1. Christian Pierre (B): 4.598/4.610; 2. Eddy Clauwaert (B): 4.588; 3. Jean-François Lachaud (F): 4.581; 4. Jean-Pierre Turpin (B): 4.579.

Championnat par paires: 1. Kermarrec-Lachaud (F): 4.511/4.535; 2. Michel-Clémenceau (F): 4.480.

Tournoi open: 1. Jean Biblocque (F): 4.449; 5. Bernadette Maillard (B): 4.329.