Deux ans pour réaménager les quais

DE BAST,ANNE-CATHERINE

Page 20

Mardi 20 novembre 2012

Urbanisme Le chantier a démarré lundi ; la circulation y est limitée à une bande

Et c’est parti pour deux ans d’embarras de circulation dans le centre-ville de Liège ! Un mal pour un bien, puisque, à terme, l’« autoroute urbaine » devrait faire place à un boulevard plus vert et plus adapté à la mobilité douce.

Ce lundi, le chantier a débuté par la mise en place de la signalisation. Les travaux visent à réaménager les quais de la rive gauche, entre le pont de Fragnée et le rond-point des Prémontrés (en contrebas du pont Kennedy), et l’avenue Blonden. Dans les faits, cela se concrétisera par l’aménagement d’un boulevard urbain de deux fois deux bandes de circulation avec une berme centrale paysagère et bordé de trottoirs. Des espaces pour les cyclistes et les piétons seront créés en réduisant ceux dédiés jusqu’ici aux automobilistes. Ils pourront notamment profiter d’une large promenade en bord de Meuse.

En parallèle, des carrefours seront aménagés à chaque croisement des quais avec une rue perpendiculaire afin de faciliter l’accès aux berges. La circulation dans les quartiers de Fragnée, Orban et Guillemins devrait également en être facilitée. En plus de ces changements urbanistiques, les Liégeois devront également sérieusement lever le pied, puisque la limitation de vitesse sera réduite de 70 à 50 km/h.

Le chantier se déroulera en deux phases. La première année sera consacrée à la construction du tunnel entre la rue des Vingt-deux et la trémie actuelle au niveau de la rue de Fragnée, et à l’aménagement des deux extrémités du chantier (quai de Rome entre la rue de Fragnée et le pont de Fragnée d’un côté, et le boulevard Frère Orban entre le rond-point des Prémontrés et le pont Albert de l’autre). Durant la deuxième année, la seconde partie du tunnel sera construite entre la rue des Guillemins et la rue des Vingt-deux. Les aménagements centraux, soit les travaux de l’avenue Blonden, où un parc devrait être créé, et les quais entre le pont Albert et la rue de Fragnée, seront également réalisés durant cette période.

Budget des travaux : 16,726 millions d’euros, financés à 40 % par le fonds européen Feder et à 60 % par la Wallonie.

Durant les deux ans de chantier annoncés, automobilistes et riverains devront être patients. La circulation sera ramenée de deux à une bande dans chaque sens sur les quais entre le pont de Fragnée et le rond-point des Prémontrés, et la liaison actuelle entre l’avenue Blonden et les quais sera supprimée. Pour éviter les travaux et les embarras qui en découlent, les autorités invitent les automobilistes à emprunter le tunnel de Cointe, l’échangeur de Burenville ou la rive droite de la Meuse pour pénétrer en ville ou en sortir. Des itinéraires de déviation seront mis en place dans les quartiers concernés.

Un site a été mis en ligne pour informer riverains et automobilistes sur les avancées du chantier : http//: federliege.blogspot.be. Et une réunion est prévue en janvier.