Dictionnaire - La semeuse n'hésite pas à hisser les couleurs pour que son centenaire ne passe pas inaperçu Le Petit Larousse griffé Christian Lacroix Les invités au bal des mots nouveaux REPÈRES

HAUBRUGE,PASCALE

Page 26

Mardi 29 juin 2004

Dictionnaire - La semeuse n'hésite pas à hisser les couleurs pour que son centenaire ne passe pas inaperçu

Le Petit Larousse griffé Christian Lacroix

* Le dico des familles a 100 ans. Il est allé se rhabiller chez le couturier français Christian Lacroix. De sa semeuse à ses lettrines enluminées.

PASCALE HAUBRUGE

En avance sur le calendrier mais pas sur son cousin le Petit Robert - qui sort en même temps mais en faisant moins de bruit -, le Petit Larousse 2005 vient de paraître. Il devrait parader dans les rayons des supermarchés et dans les vitrines des librairies dès le 8 juillet. En habits neufs. Car, pour ses cent ans - c'est qu'il est deux fois jubilaire, le bel enfant... -, ses parents lui ont offert de nouveaux vêtements signés par Christian Lacroix. Rien que ça !

Le célèbre couturier français a redessiné la couverture du dictionnaire, donnant à la semeuse, emblème du Petit Larousse, un profil d'élégante en coiffe travaillée et aux doigts fins, qui souffle le savoir en une pluie dansante de figurines colorées - plume, papillons, crustacés... C'est stylé, coloré.

Et Christian Lacroix ne s'est pas arrêté là : il a aussi donné une nouvelle vie aux « ABC » et autres lettrines de début de chapitres. Pour les noms communs comme pour les noms propres. Ce qui fait trente-deux enluminures modernes, tout aussi ludiques que réussies.

Il fait fort, le Petit Larousse, ces temps-ci ! Son édition 2004 comptait déjà un cahier BD où des auteurs du genre illustraient chacun une nouvelle entrée - initiative reconduite cette année, Zep, par exemple, mettant à sa sauce le « kiffer » cher à la rappeuse Diam's.

La précédente édition avait par ailleurs profité d'une campagne de pub dont plus d'un se souvient : Emmanuelle Béart jouant les semeuses sensuelles sur de grands panneaux plantés au coeur stratégique des villes, pour vanter les mérites du dictionnaire des familles...

Et le Petit Larousse fut encore, en 2003, la vedette d'une exposition consacrée au cent cinquantième anniversaire du label.

Cette année, c'est donc au tour de Christian Lacroix de porter haut les couleurs de Larousse. En y ajoutant les siennes. C'est à travers le Petit Larousse que j'ai approché l'histoire du costume, confie le créateur dans un entretien filmé utilisé par Larousse lors de sa conférence de presse. J'étais fasciné par ces planches de costumes. Le Petit Larousse est pour beaucoup dans ma vocation.

S'il a donné un profil grec un peu altier à la semeuse, le styliste s'est surtout amusé à réaliser les lettrines, dessinant pour chacune d'elles des petits tableaux où foisonnent les personnages, animaux, végétaux et objets commençant par la lettre illustrée.

Ainsi, pour le « P » de la partie noms communs, la vignette représente la lettre écrite en minuscule, couleur fuchsia, avec tout autour, pêle-mêle, un panda, une poule, un porc-épic, un Pierrot, des poissons, une pomme, etc.

Pour les lettrines des noms propres, le couturier a représenté les lettres en capitale, associant une ville à chacune : Athènes pour le « A », Louxor pour le « L », Katmandou pour le « K ».

Le résultat est inventif, ludique, très séduisant. Une question se pose, cependant : le Larousse n'en ferait-il pas un peu trop ? - Pourquoi trop ?, interroge, en guise de réponse, la piquante et passionnée Chantal Lambrechts, directrice du département « langue française et périscolaire » chez Larousse. Nous faisons du marketing, oui, mais à fort contenu, sans tromper le consommateur. C'est une manière de l'informer, de lui donner l'occasion de savoir. L'équipe de lexicographes qui réalise le Larousse, collecte les mots nouveaux à longueur d'année et rédige les articles, est extrêmement sérieuse et compétente, précise-t-elle. Mais jusqu'à récemment, on était incapable de le faire savoir ! Là, on le fait savoir. La maison s'est modernisée, a décidé de communiquer davantage. C'est très bien. J'en suis ravie !

Quant à la collaboration avec Christian Lacroix, conclut Chantal Lambrechts, ce n'est pas juste un gadget pour vendre, mais le fruit d'un travail complice, sur la durée. Je n'ai pas l'impression de vendre ma soupe en en parlant !·

Les invités au bal des mots nouveaux

Qui écrit le Petit Larousse ? Une équipe de cinq lexicographes salariés qui, à longueur d'année, va à la pêche aux mots nouveaux. Sur tous les supports - presses écrite et audiovisuelle, internet, etc. Et dans tous les domaines. Elle consulte aussi ses conseillers, représentants des institutions (les académies, notamment), sciences et métiers. En Belgique, le Petit Larousse écoute notamment Jean-Marie Klinkenberg, professeur de linguistique et de littérature à l'Université de Liège.

Comment entre-t-on dans le Petit Larousse ? Quand on est un nom commun, il faut compter avec l'usage. Un mot doit se faire une place au soleil pour entrer dans ce dictionnaire très à l'écoute de la langue comme elle va. Que les académies veuillent d'un terme ou pas, s'il s'impose dans la rue, il y a de bonnes chances pour qu'il entre dans le Petit Larousse (avec des restrictions pour les injures, l'argot et les termes racistes), quitte à en sortir ensuite. Côté noms propres, les chefs d'État ont de bons atouts, mais ne sont pas assurés de durer des années.

Quelles nouvelles entrées dans le Petit Larousse 2005 ? Attentif « aux mots de la francophonie », le Petit Larousse 2005 accepte cette année dans ses pages le croquant nic-nac, les cloches (aux pieds), la bloque estudiantine, le brûlant à l'estomac, jusqu'aux intercommunales : tout un bazar belge dont les Français sont bleus. Il féminise aussi volontiers et propose notamment d'écrire une auteure, une écrivaine, une inventrice, une professeure, une sabreuse... Sont aussi acceptés, le trash, l'adjectif invariable « vintage » et ce qui se dit « off ».

Côté noms propres, le Petit Larousse accueille Cecilia Bartoli, Maryse Condé, Jacques Dutronc, Régis Loisel, Bruce Springsteen ou encore Aki Kaurismäki.

Pour plus de précisions, consulter le dictionnaire...·

P. He

REPÈRES

1852. Pierre Larousse et Augustin Boyer fondent la Librairie Larousse et Boyer, avec pour ambition d'instruire tout le monde et sur toutes choses.

1875. Mort de Pierre Larousse.

29 juillet 1905. Le premier Petit Larousse illustré paraît sous la direction de Claude Augé. Depuis, il est mis à jour tous les ans. Sur la couverture : une semeuse soufflant sur un pissenlit (dessin d'Eugène Grasset), l'emblème du dictionnaire.

1912. Premier Petit Larousse en espagnol.

1957. Nouvelle couverture et nouvelle semeuse, signée Jean Picart Le Doux.

1998. Refonte complète, enrichissement des termes de la francophonie. Naissance d'un Petit Larousse multimédia.

2004. Premiers Petits Larousse en italien et en grec.

8 juillet 2004. Pour son centenaire, le Petit Larousse s'offre une cure de jouvence. Habillage signé Christian Lacroix. Partie « noms propres » entièrement retravaillée. 450 mots et sens nouveaux. 14 nouvelles planches - dont une sur les chats, réclamée par de nombreux lecteurs.

Cahier sur l'histoire du Petit Larousse.