DISQUE DU JOUR Thibaudet-Gergiev: une rencontre imprévue

MARTIN,SERGE

Page 12

Vendredi 8 décembre 2000

DISQUE DU JOUR Thibaudet-Gergiev: une rencontre imprévue

Etrange disque. Gergiev, superbe d'efficacité suscite la potentialité de deux orchestrations qui n'ont pas été écrites pour fasciner les chefs d'orchestre. Jean-Yves Thibaudet, dans sa réserve élégante, se refuse tout abandon. Son Grieg a du muscle et du nerf, des moments de rêverie aussi.

Le Chopin impétueux résiste mal à la rêverie. Et pourtant celle du piano de Thibaudet parvient à imposer une réserve touchante. Plus immédiat, Grieg bénéficie de la démoniaque force de propulsion du compositeur. En réponse à cet orchestre interventionniste, Thibaudet propose un piano aussi présent que discret. A un clavier traditionnellement plus envahissant, Thibaudet offre une perspective poétique. (S.M.)

Grieg, concerto pour piano; Chopin, concerto n o2; Thibaudet, Philharmonique de Rotterdam, Gergiev (Decca).