Doina Cornea

AFP

Page 6

Jeudi 8 juin 1989

Doina Cornea

va porter

plainte

La dissidente roumaine Doina Cornea a confirmé dans une lettre à sa fille qui réside en France, Ariadna Combes, les brutalités que lui a infligées le 18 mai un policier roumain et a précisé qu'elle avait l'intention de porter plainte contre lui auprès d'un tribunal militaire.

Dans cette missive, apprenait-on hier, auprès de la Ligue pour la défense des droits de l'homme en Roumanie, Mme Cornea, 60 ans, raconte que, alors qu'elle tentait de sortir de son domicile à Cluj (Transylvanie), elle a été rouée de coups de pied par un policier. Un médecin roumain a constaté une fêlure au thorax et dix-sept lésions cutanées. Lundi dernier, l'ambassade de Roumanie avait démenti les informations à ce sujet. Invitée par la Fédération internationale des droits de l'homme et la Fondation France-Libertés à participer aux Etats généraux des droits de l'homme, à Paris, du 22 au 24 juin, Mme Cornea indique qu'il lui est impossible d'obtenir un passeport. (D'après AFP.)