DVD

MANCHE,PHILIPPE

Page 10

Mercredi 2 avril 2008

Carlo Sorin, « El camino de San Diego »

film bonus

Joli et attachant film argentin, que celui de Carlos Sorin primé au récent festival de San Sebastian. Ou l’histoire de Tati Benitez, fan (le mot est faible) de Maradona qui quitte sa forêt natale et traverse le pays pour offrir à son idole, hospitalisée suite à des problèmes cardiaques, une statue en bois qui lui ressemble. Ce road movie regorge de personnages truculents. El camino de San Diego est également une fine observation du phénomène Maradona dans son Argentine natale et pose quelques questions intéressantes sur la foi. À découvrir, même sans bonus.

Studio Canal.

Susanne Bier, « After the wedding »

film bonus

La réalisatrice danoise prolonge un des thèmes majeurs de son précédent film Brothers, à savoir le triangle amoureux. Lorsque Jacob (impeccable Mads Mikkelsen) revient d’Inde où son orphelinat est menacé de fermeture, il ne tarde pas à découvrir que son donateur, qui sollicite son retour pour parler affaire, l’invite au mariage de sa fille. Psychologiquement de haut vol, on peut même parler de thriller psychologique, After the wedding fait partie de ce genre de film qui continuent de hanter le spectateur après sa vision. Pas de bonus.

Cinéart.

Ray Lawrence, « Jindabyne »

film bonus

Adapté d’une nouvelle de Raymond Carver qui figure d’ailleurs dans Short cuts de Bob Altman, et transposé en Australie, Jindabyne s’attarde sur l’onde de choc provoquée par la découverte d’un cadavre auprès de quatre copains partis pêcher qui ne mentionneront leur macabre découverte que quelques jours plus tard. Impeccablement maîtrisé et porté par d’excellents comédiens (le trop rare Gabriel Byrne, par exemple), Jindabyne rappelle également les premiers films de Peter Weir. Pas de bonus.

Jan Kounen, « 99F »

film bonus

Adaptation tout aussi déjantée et trash du livre éponyme de Frédéric Beigbeder qui flingue le milieu de la pub. Pour faire court, on nage entre Fight Club et Trainspotting. Ce film choc porté par un grand Jean Dujardin n’est pas avare de bonus, y compris sur la dernière semaine de tournage en Amazonie.

2 dvd – Pathé-Arte.