Ecolo adversaire des prés carrés

DELLISSE,DANIEL

Page 10

Jeudi 1er juin 2006

Braine-l'Alleud Thérèse Snoy figurera sur la liste

Thérèse Snoy, ex-secrétaire générale d'Inter-Environnement Wallonie, siégera-t-elle au conseil communal de Braine-l'Alleud après les prochaines élections ? La locale Écolo y compte bien. Le groupe a présenté sa liste, où la sociologue apparaît à la dernière place, et son programme. Priorité des priorités, selon le premier de cordée Baudouin Van Overstraeten : « La fin d'une gestion communale en prés carrés, où la main gauche torpille la main droite. »

Le programme s'articule en trois axes : aménagement du territoire, solidarité et démocratie. Les verts préconisent l'adoption d'un schéma de structure et d'un règlement d'urbanisme à travers lesquels la commune s'opposerait à toute extension des zones d'habitat. Là où le plan de secteur autorise de nouvelles constructions, Ecolo prône la mixité des fonctions. Les « cafés citoyens » expérimentés à Ittre sont cités en exemple. La sécurité apparaît également : « Une meilleure visibilité des forces de l'ordre peut efficacement contribuer à rassurer la population. »

Écolo s'en prend au collège violet : « Les programmes des deux groupes de la majorité ne sont pas conciliables. D'un côté, le PS souhaite créer des logements pour les revenus moyens ; de l'autre, le bourgmestre veut des jeunes cadres dynamiques de 40 ans. Notre priorité, c'est un projet de ville cohérent. »

Pour défendre ces idées, le trio de tête est connu depuis plusieurs mois : l'avocat Baudouin Van Overstraeten, membre de la CCAT (commission consultative d'aménagement du territoire), devant les conseillers communaux Maryse Stengele et Roland Massart.

Tous les élus sortants rempilent, sauf Claude Van Wageningen, qui siège comme indépendant. En tout, on dénombre quinze nouvelles têtes, soit près de la moitié des candidats. Objectif en sièges : le statu quo, soit six fauteuils.