ENTREPRISES

n.c.

Page 4

Jeudi 25 septembre 1997

ENTREPRISES

Clabecq : Jourdain propose à Duferco

un «Yalta»

L'homme d'affaires bruxellois Stephan Jourdain a rencontré hier Roberto Grosso, le représentant de l'entreprise italo-suisse Duferco qui a fait offre de reprise pour les Forges de Clabecq. Il lui a proposé «un Yalta», c'est-à-dire un partage du site dans des proportions inégales, puisqu'il n'en reprendrait qu'une partie, d'un intérêt mineur pour Duferco. M. Grosso a indiqué qu'il n'était a priori pas opposé à la proposition de Stephan Jourdain, mais que l'opération était délicate. Il faudra trouver un juste équilibre financier et économique pour ne pas faire échouer les tractations en cours avec les banques et aussi avec l'Europe pour le redémarrage de Clabecq. Sans aval des banques pour la proposition qu'il a faite à Roberto Grosso, M. Jourdain se présentera vendredi au tribunal de commerce de Nivelles, pour déposer son offre globale de rachat de Clabecq. Au lieu d'être à côté de Duferco, je serai contre lui, a-t-il précisé.

Les ouvriers de Durobor rejettent le plan social

Les ouvriers de Durobor ont rejeté hier les propositions du plan social de la direction : ils estiment le montant de la prime de départ insuffisant et réclament des garanties pour l'octroi d'indemnités complémentaires. Une nouvelle rencontre direction-syndicats est prévue le 8 octobre. La restructuration de la gobeleterie doit entraîner la perte en 3 ans de 170 des 680 emplois actuels.