Football : on ramasse les copies

LARSIMONT,FREDERIC; LAUWENS,JEAN-FRANCOIS

Page 29

Vendredi 29 avril 2005

Football : on ramasse les copies

FRÉDÉRIC LARSIMONT

JEAN-FRANÇOIS LAUWENS

Ce vendredi à 17 heures est la dernière limite de remise des offres par les chaînes candidates à l'acquisition des droits du championnat de Belgique de football pour les trois prochaines saisons. Les enveloppes seront ouvertes la semaine prochaine et la décision finale devrait tomber le 9 mai sans que l'on pronostique une inflation spectaculaire des droits, malgré la technique de vente par lots mise en place par la Ligue professionnelle de football.

L'invité, qui n'est plus vraiment surprise, de l'affaire, c'est évidemment Belgacom, dont il se murmure qu'il a fait le forcing ces dernières semaines pour convaincre les principaux intéressés (les clubs) de l'intérêt de son offre. Belgacom serait candidat à tout rafler : à la fois les droits du direct et des résumés, du clair et du crypté, francophones et flamands. On ne prête qu'aux riches... Info ou intox ? On ne tardera pas être fixé sur les intentions réelles de l'opérateur, que l'on dit en négociations avec la VRT. En revanche, Versatel, la société de John de Mol, ne devrait pas faire d'offre, invoquant un problème de délais.

Outre Belgacom, on retrouvera les candidats classiques (pas d'étrangers donc) : la VRT, VTM et VT4 côté flamand, Be TV et Canal + Vlaanderen pour les chaînes cryptées. Celles-ci évidemment ont toutes les raisons de craindre l'arrivée de Belgacom sur « leur » terrain de prédilection.

Reste la partie francophone du pays et, là, pas de surprise. La RTBF a formulé son offre, qui ne fait pas dans la surenchère et qui concerne les lots 4 et 5 : la RTBF est donc candidate d'une part aux résumés comme elle en dispose aujourd'hui (« Match 1 », « Week-end sportif ») et, en plus, à l'émission de développement de la journée de championnat du lundi. Selon nos informations, RTL-TVI, qui avait l'habitude de présenter une offre pour la forme, ne postera cette fois même pas d'offre concrète. La chaîne s'estime suffisamment servie avec la Ligue des Champions et ne souhaite pas sortir des sommes folles pour le championnat et encore moins en produire les images.·