FOU RIRE ET HUMOUR DES TALENTS D'HIER ET D'AUJOURD'HUI QUI RECHAUFFENT LE COEUR

CAUWE,LUCIE

Page 14

Samedi 21 octobre 1995

LIVRES POUR ENFANTS

FOU RIRE ET HUMOUR

Des talents d'hier et d'aujourd'hui qui réchauffent le coeur

Les éditions Gallimard ont la bonne idée de rééditer les ouvrages de Pef parus aux défuntes éditions de la Farandole. C'est ainsi qu'on peut (re-)découvrir, en format de poche, l'hilarant «Aux fous les pompiers !» (Pef, Gallimard, Folio benjamin no 284, 197 F). Qu'ils sont drôles, ces pompiers calamiteux ! Dix ans après leur création, un jour où Pef se demandait ce qui se passerait si les pompiers se retrouvaient sans argent pour payer leur téléphone ou leurs tuyaux, ces héros casqués font toujours rire. Les esprits chagrins penseront qu'il ne faut pas inquiéter les enfants avec des histoires qui ne les rassurent pas. Tant pis pour eux, qui méconnaissent à ce point l'âme enfantine ! Tant pis pour eux, qui ignorent l'humour salvateur ! Les enfants, dès 7 ans, apprécieront ces pompiers fous et joyeux. Pour les représenter, deux couleurs : du noir de suie et du rouge pour les yeux fatigués de fumée. Mais quel luxe de détails ! Ainsi, les casques sont réglementaire, guerrier, moyenâgeux, de motard ou simple poêlon renversé posé sur la tête... Les lieux portent les noms de Hialfeu, Pimpont, Coupurdeau ou Les Chelles... Et le scénario est vraiment truculent : chaque page aligne une nouvelle invraisemblance. On découvre peu à peu la vie de ces pompiers, toujours accompagnés de leurs pompières et de leurs pompioux, trop pauvres pour avoir le téléphone, obligés de lire le courrier des sinistrés, trop pauvres pour acheter des cartes ou l'essence de leur camion, obligés de chanter pour remplacer leur klaxon cassé, de récupérer l'eau de pluie car la compagnie leur a coupé l'eau pour cause de factures non payées, etc... La juxtaposition de ces épisodes farfelus ne peut que déclencher d'immenses éclats de rire.

Parmi les parutions de l'automne, un grand coup de chapeau à «Beaucoup de beaux bébés» (David Ellwand, L'école des loisirs, Pastel, 570 F). On y trouve une succession charmante de portraits de bébés, en noir et blanc. Une courte légende figure sous les photos : Bébé content, Bébé triste, Bébé sage, Bébé coquin... Cette galerie pleine de vie, riche d'atmosphères différentes, se termine de manière unique pour chaque lecteur : un miroir est collé en dernière page et reflète son image, beau bébé parmi d'autres beaux bébés... Un magnifique grand format, tendre et accrocheur. A partir de 6 mois.

LUCIE CAUWE