Fukushima : le gouvernement et Tepco ont ignoré le risque d’accident

n.c.

Lundi 23 juillet 2012

Le gouvernement japonais et la compagnie d’électricité Tepco ont ignoré le danger lié à l’énergie nucléaire, ce qui a rendu possible l’accident à la centrale Fukushima Daiichi en mars 2011, a affirmé lundi le rapport final de l’exécutif sur la catastrophe. « Le problème principal provient du fait que les compagnies d’électricité, dont Tepco, et le gouvernement n’ont pas perçu la réalité du danger, car ils croyaient au mythe de la sécurité nucléaire au nom duquel un accident grave ne peut se produire dans notre pays », ont expliqué les membres d’une commission d’enquête désignée par le gouvernement.