Futur DG de la Stib, un favori francophone ?

DE SCHRIJVER,MARIE

Page 21

Vendredi 8 juin 2012

Futur DG de la Stib, un favori francophone ?

Le gouvernement bruxellois doit désigner le nouveau directeur général de la Stib dans les jours qui viennent, une quinzaine a priori, avant les vacances en tout cas, afin qu’il puisse entrer en fonction en septembre. Chacun s’accorde à dire que deux candidats ont été présentés aux politiques, après l’assessment privé et la sélection effectuée par le jury, et qu’on y retrouve l’actuel DG ad interim, le néerlandophone apparenté CD&V Kris Lauwers. Le mystère demeure quant au second rescapé de la procédure… Une certitude, il est francophone (la vie belge est bien faite), et, sans surprise, même s’il est issu du privé, il connaît les rouages belges, politiques et bruxellois, et possède une belle expérience dans le monde industriel, et celui des transports. Il ne s’agirait cependant pas d’un des noms les plus connus qui ont pu être cités en début de procédure. La discrétion reste de mise, la procédure n’étant pas achevée et des accords devant encore être trouvés, notamment quant au salaire du futur dirigeant, source de tension entre le précédent DG, Alain Flausch, et le gouvernement bruxellois (ou une partie en tout cas). (MDS)