Goossens-Hart vainqueurs et champions logiques

FAURE,ERIC

Page 23

Lundi 24 octobre 2005

Penders-Lamot n'ont jamais été menaçants ; Duez-Chouvel (5es) ont signé l'exploit de la course

ERIC FAURE

La logique a été respectée lors des Belcar Masters qui clôturaient la saison 2005 : en remportant un cinquième succès en sept courses sur leur Corvette C5-R, Marc Goossens et le Hollandais Hart ont décroché un titre que convoitaient également les ultra-réguliers Penders et Lamot. Ces derniers avaient tiré le profit maximal d'un règlement qui accorde une grosse importance aux victoires de divisions ; pour coiffer la couronne, ils devaient s'imposer en GTB mais surtout hisser leur Porsche 996 GT3 RS dans le top 4 absolu.

Les fans de suspense n'ont guère été gâtés lors d'une ultime confrontation disputée sur une piste rendue piégeuse par les averses matinales. Très vite, la Corvette a pris les devants, perdant juste un peu de temps pour un changement de pneus, et elle n'a jamais été vraiment inquiétée. Dans l'habitacle pourtant, Goossens suait de grosses gouttes : Je venais juste de relayer David, j'en étais à mon 2e tour, quand le levier de vitesses a cassé. Heureusement, il restait un petit morceau qui me permettait de changer les rapports, mais il était temps que ça se termine. Le titre fait en tout cas oublier tous les petits soucis de la saison et constitue une superbe récompense pour l'ensemble du team.

Pour les places d'honneur, la logique aussi l'a emporté, la Viper de Kuismanen-Vosse devançant les Porsche biturbo de Menten-Bouvy et Maes-Tanghe. Derrière par contre, les ténors du Belcar ont pris une belle gifle...

Désireux de situer le niveau de la Porsche 997 GT3 Cup qu'il prépare pour les BTCS (Belgian Touring Car Series), Pino Sperlinga, le maître d'oeuvre du GPR Racing, avait décidé de l'aligner aux mains de Duez-Chouvel. Sur le papier, cette auto n'avait guère de chances face aux puissantes 996 GT3 en version RS, RSR ou biturbo présentes sur la grille. Dès les premiers tours pourtant, Duez a pris position derrière le quatuor de tête. Chouvel l'a parfaitement relayé pour décrocher une 5e place qui éclaire d'un jour nouveau les prestations de certaines « stars » du Belcar.

Précisément, il a été beaucoup question en coulisses d'une orientation lancée par les dirigeants du Belcar pour 2006. Ce label réunira l'actuelle série mais aussi les Touring et Sprinter Cup, rebaptisées Belcar Endurance Cup et Belcar Sprint Cup, en plus du nouveau Belcar Historic Sprint. Les responsables limbourgeois entendent privilégier les organisations réunissant tous « leurs » championnats, ce qui ne laissera guère de place aux autres disciplines.

On se souvient pourtant que les promoteurs des BTCS avaient récemment annoncé au moins deux meetings communs en 2006. Il serait dommage que cette piste ne soit pas explorée...

Résultat

1. Goossens-Hart (Corvette), 74 t, 2h05.39.739 ; 2. Kuismanen-Vosse (Chrysler) à 1 t. ; 3. Bouvy-Penten (Porsche) ; 4. Maes-Tanghe (Porsche) ; 5. Duez-Chouvel (Porsche) à 3 t. ; 6. Penders-Lamot (Porsche) ; 7. Derdaele-Empsen (Ultima) à 4 t. ; 8. Ceusters-Haane (Porsche) ; 9. Qvick-Geoffroy (Ultima) à 5 t. ; 10. Thiers-Thiers (Porsche) ; etc.

Legends Masters : Jean-Michel Martin donne la leçon...

Vous prenez une petite vingtaine de pilotes belges connus, vous leur confiez à chacun une Legends Car (châssis tubulaire, moteur de moto, pneus de série, look de voitures américaines des années 30), vous secouez le tout et vous obtenez les Legends Masters qui se sont disputés à Zolder. Malheureusement, le revêtement encore humide a rendu les concurrents méfiants et a incité les plus spectaculaires - Snijers notamment - à rester calmes. N'empêche, le spectacle était sympa, d'autant que les leaders ne se sont fait aucun cadeau. En vieux renard, Jean-Michel Martin a émergé devant Henrard, aussi à l'aise sur le circuit limbourgeois que dans les sables, et Bouvy. Sébastien Ugeux, le champion 2005, a signé un ultime doublé en Challenge Mini dont c'était la « dernière ». (E.F.)

Résultats

Mini-1 : 1. Ugeux ; 2. Corthals, à 0.836 ; 3. Bouvy, 6.026 ; 4. Verbist, 10.813 ; 5. Martin, 22.985. Mini-2 : 1. Ugeux ; 2. Martin, à 0.879 ; 3. Bouvy, 2.853 ; 4. Van Hover, 5.195 ; 5. Raus, 6.603.

Legends Masters : 1. Martin ; 2. Henrard, à 0.663 ; 3. Bouvy, 1.355 ; 4. Saelens, 6.971 ; 5. Hilebrand, 6.989.