GPSoir : la nature en ses plus beaux joyaux

DE MUELENAERE,MICHEL

Samedi 24 mars 2012

Notre nouvelle balade inédite en Wallonie et à Bruxelles. Au fil des réserves naturelles.

Au dernier pointage, en 2010, 11.327 hectares, en Wallonie, bénéficient d’un statut « fort » de protection juridique. A Bruxelles, 130 ha. Ce sont, au Sud, les réserves naturelles domaniales, gérées par le Département de la nature et des forêts (DNF), les réserves forestières et les réserves naturelles agréées, dont beaucoup sont sous la responsabilité de Natagora et de l’association Ardenne et Gaume. Leur point commun ? Sous le regard jaloux de professionnels et d’une nuée de bénévoles fervents, on y protège ce qui peut encore l’être. On a mis le holà aux avancées de l’urbanisation et à la fragmentation du territoire qui isole les espèces animales et végétales, favorisant leur affaiblissement et leur disparition.

Et parfois, ça marche. Telle plante repousse, tel animal se réinstalle ou refait escale. Pour l’expert, l’amateur, le grand public, ce sont des havres où il est encore possible d’observer et d’apprendre en se promenant.

Des bottes ou des chaussures de marche, des jumelles, une envie de patience, un appareil photo, un pique-nique et quelques guides soigneusement choisis… Voici une plongée dans des lieux où, de fait ou en théorie, il est possible de croiser quelques fleurons. Ces réserves rendent hommage à la superbe vigueur mais aussi à la fragilité de la nature. Autant de joyaux où se rendre d’urgence pour apercevoir les espèces les plus rares, entendre les chants les plus beaux.

www.natagora.be

www.ardenne-et-gaume.be

A lire : Guide de balades à pied et à vélo. Natagora 081/390.720