Hamme-Mille Expo et conférence à la maison de la Laïcité Condorcet Des maçons vous répondent

MEUWISSEN,ERIC

Page 17

Samedi 9 mars 2002

Hamme-Mille Expo et conférence à la maison de la Laïcité Condorcet Des maçons vous répondent

Voici l'occasion rêvée de vous faire une opinion sur la franc-maçonnerie. Et cela à travers une exposition et un débat où des «frères» répondront à toutes les questions des profanes sur le sujet.

ÉRIC MEUWISSEN

A h! c'est secret, cette affaire-là. Alors, on va aller voir la maison des francs-maçons.

Voici le genre de réflexions que j'entends dans la rue , explique Louis Wyck- mans, le secrétaire de la maison de la Laïcité Condorcet à Hamme-Mille (Beauvechain). Et cela à l'occasion de l'exposition intitulée «La franc-maçonnerie en question» qui y est présentée jusqu'au 24 mars (1).

Cette expo a été créée au début des années nonante par le Centre d'action laïque du Brabant wallon («Le Soir» du 22 novembre 1993). Elle répond de manière brève et illustrée à diverses questions généralement posées sur la franc-maçonnerie: son histoire, son organisation, son secret... Cette expo est itinérante. Elle revient juste de Hongrie et s'apprête à repartir pour Prague. Mais ici, à la maison Condorcet, les responsables ont voulu aller plus loin. Ils sont parvenus à l'enrichir de nombreuses pièces prêtées par le Musée belge de la franc-maçonnerie, sis rue de Laeken à Bruxelles.

Ce qui nous vaut une dizaine de très belles vitrines présentant des pièces assez fabuleuses. Ici, un maillet en cuivre doré; là, une boîte à pilules en porcelaine offerte à un vénérable maître d'honneur; un peu plus loin une petite truelle décorative gravée de symboles maçonniques... Bref, juste ce qu'il faut sans pour autant tomber dans la quincaillerie maçonnique. Par contre, le fameux billard électrique maçonnique, présent lors du lancement de l'expo de Wavre en 1993, n'y est plus.

A l'étage sont exposées toutes les pièces liées à l'antimaçonnisme. Des photos de temples ravagés par les nazis durant la seconde guerre mondiale, les mystifications de Léo Taxil où encore le fameux ouvrage du D rPaul Ouwerx paru en 1939 sous le titre «Les cagoulards démasqués» et sous-titré: «Répertoire des francs-maçons belges». Enfin, signalons que le samedi 16 mars, à 18 heures, une conférence intitulée «Qu'est-ce que la franc-maçonnerie?» répondra à toutes vos questions sur le sujet.

«Ah! c'est secret

cette affaire-là. Alors,

on va aller voir la maison

des francs-maçons»

Des francs-maçons de toutes opinions philosophiques y présenteront le sens de leur démarche. Ils donneront des réponses à des questions aussi directes que: «Untel vient d'être nommé à un poste de direction... ce n'est pas étonnant, son père est franc-maçon»; ou «Il faut être riche et avoir un poste à responsabilité pour pouvoir devenir franc-maçon»; ou encore «Je me demande pourquoi les membres de la loge font tant de secrets. Ont-ils des choses à cacher?». Des francs-maçons témoigneront de ce que leur entrée en maçonnerie a changé dans leur vie personnelle et dans leur manière de voir les choses. L'occasion de démystifier quelque peu les choses. Mieux vaut d'ailleurs parler avec un maçon que de tenter de s'en faire une idée à travers des ouvrages plus ou moins explicites. Bref, si tout cela vous tarabiscote, ne manquez pas le rendez-vous du samedi 16 mars.

(1) Jusqu'au 24 mars, le samedi et le dimanche de 14 à 18 heures. Maison de la Laïcité Condorcet, 20, avenue du Centenaire, 1320 Hamme-Mille. Rens.: 010-24.80.91. Entrée gratuite pour l'expo.