Huy - Un projet contesté de nouveaux logements Rififi à propos du sort du parc des Récollets

SICCARD,FREDERIQUE

Page 23

Vendredi 14 novembre 2003

Huy - Un projet contesté de nouveaux logements

Rififi à propos du sort du parc des Récollets

FREDERIQUE SICCARD

C'est un hiatus urbain sur front de Meuse pour la majorité socialiste, le dernier poumon vert de la rive gauche pour l'opposition et pour l'association de riverains qui signait, mercredi, une lettre aux conseillers communaux. Le Parc des Récollets suscite l'émotion autant que les débats, depuis l'été dernier l'annonce, par la Ville, de nouveaux projets de construction à cet endroit, situé à un ricochet du Pont de l'Europe et du Pont Baudouin. Et la situation risque bien de ne pas s'améliorer, avec la décision du conseil (majorité contre opposition) de réviser le plan communal d'aménagement, pour y faire bâtir un ensemble de logements.

C'est un endroit privilégié pour ce faire, à proximité de tous les transports en commun , martelait Anne-Marie Lizin, mercredi soir au Conseil communal,

C'est vraiment la chose à ne pas faire, quand le parc est la seule ouverture qui subsiste pour la rive gauche ! Huy est bien la dernière ville à vouloir ériger des barrières sur ses rives, rétorquait Michel Collard, chef de file Ecolo et... architecte. Et ses collègues de l'opposition de rappeler la pétition de 1.600 signatures recueillies par les habitants du quartier, et les 121 votes contre, sur 162, enregistrés lors de la consultation organisée en septembre. Une consultation qui donnait le choix entre la peste et le choléra puisque chacune de vos quatre options présentait de nouvelles constructions. Vous prenez une décision au mépris de tous ces gens, soulignaient-ils, André Coudron (MR) allant jusqu'à accuser la bourgmestre de mener ce projet pour financer celui de l'avenue des Ardennes

Présenté par la bourgmestre comme une construction en U, pour le rez-de-chaussée de laquelle la Poste a déjà manifesté son intérêt, avec un grand parc (plus petit de moitié que l'actuel NDLR), un élément de transition entre le tissu urbain et le bord de Meuse, ce projet-ci ne plaira pas davantage aux riverains que ses ancêtres, présentés (et abandonnés) au début de l'an 2000. Une Association pour le « Maintien et l'Aménagement du Parc des Récollets » a d'ailleurs vu le jour, voici moins d'un mois, pour s'opposer à l'érection de nouvelles constructions sur le Parc . Mais aussi, demander que le parc soit entretenu, ce qui a cessé d'être le cas depuis un certain temps, en vue de renforcer son rôle de poumon vert et que soit restaurée l'aire de jeux qui accueillait les enfants et les jeunes.

Rien ne laisse croire, à ce jour, que ces souhaits seront exaucés.·.