Il y a toujours de LiDé dans le MR

VANOVERBEKE,DIRK

Page 7

Vendredi 15 mai 2009

Rudy Aernoudt, l’ex-président de LiDé – pour Libéral et Démocrate – parti dont il fut défenestré dans des conditions sulfureuses, se livre dans un ouvrage sur sa brève expérience de l’arène politique. Et règle ses comptes. Le ton est donné d’emblée : « Cinq mois en politique. Une descente aux enfers qui m’a amené à côtoyer ce qu’il y a de plus vil dans l’être humain. En Belgique, on n’enferme pas les gens qui s’expriment librement ; le traitement qu’on leur réserve est plus vicieux (…). Faire de la politique, c’est s’inscrire dans un monde gouverné par le chantage, la manipulation, la trahison, le mensonge, la rupture d’une parole donnée… »

« Un monde de crabes », martèle ce Flamand qui fut chef de cabinet des ministres libéraux de l’Économie wallon, flamand et fédéral. Il s’explique sur les motivations de l’alliance de LiDé avec le MR de Didier Reynders et les dessous du divorce annoncé trois jours après le mariage. Aernoudt rappelle que, le vendredi soir, 80 % des parlementaires libéraux avaient voté pour l’union et que le FDF s’était abstenu. Le lundi, le parti francophone bruxellois émettait un veto aux épousailles. L’ex-patron de LiDé vitriole le FDF, « ce microparti » dont il ne faut pas sous-estimer « la part de racisme de certains militants, voire de dirigeants qui ont fait comprendre à quel point il était inacceptable qu’un Flamand se trouve dans le même parti que le leur ». Mais le MR qui a cédé au chantage et contraint Didier Reynders à rompre sa parole donnée démontre aussi, selon Aernoudt, que ce parti « n’existe pas ».

Dans le public présent à la présentation, le président de la LDD Jean-Marie Dedecker et Alain Zenner (MR). Cet ancien secrétaire d’État aux Finances n’a pas caché que le départ d’Aernoudt avait créé un choc profond au sein des libéraux bruxellois. Le député bruxellois ajoute : « J’espère qu’un jour, il pourra revenir. » Le souhait ne fera pas rire Didier Reynders pour lequel « la page Aernoudt est bel et bien tournée ». Pas pour tous les libéraux, manifestement.

La politique, ça trompe énormément par Rudy Aernoudt. Chez Roularta Books.