J'ai vécu le génocide au Rwanda

GRIMALDI,JUDITH

Page 7

Mardi 5 février 2002

J'ai vécu le génocide

au Rwanda

En 1994, Yolande Mukagasana a perdu son mari, Joseph, et ses trois enfants Christian, Nadine et Sandrine âgés de 13 à 15 ans. Tous ont été tués lors des massacres des Tutsis par les Hutus. Depuis lors, Yolande témoigne. Pour que l'horreur ne se reproduise pas.

Pouvez-vous raconter votre histoire?

Quand on me demande de parler du génocide, je ne sais jamais par où commencer... Lorsqu'on m'a dit que je suis Tutsie, je n'avais pas la moindre idée de ce que c'était. Aujourd'hui, j'ai tout perdu. Mon mari, mes enfants, mes frères et mes soeurs.

Existe-il des raison historiques au génocide?

Bien sûr, si vous voulez comprendre le Rwanda, il faut connaître l'histoire de la colonisation. Jusqu'en 1931, les Rwandais vivaient en paix. En 1931, la Belgique, sous la tutelle de laquelle se trouvait le Rwanda, a décidé de créer la carte d'identité ethnique. Désormais, nous n'étions plus des Rwandais mais des Hutus et des Tutsis. La carte d'identité était devenue la clé du système de quotas dans les écoles. Seul un petit nombre de Tutsis avaient le droit de faire des études! Les enfants apprenaient dès l'école comment reconnaître les Hutus des Tutsis. Par exemple, le maître a expliqué devant les autres enfants que mes cheveux étaient trop doux pour être ceux de Hutus! La force de l'idéologie, c'est de faire croire que certains hommes sont inférieurs.

Qu'est-ce qui vous a le plus marquée?

Après le décès de mon mari et de mes enfants, j'étais comme morte. Mais à mon arrivée en Belgique en 1995, j'ai décidé de me battre pour que mes enfants ne soient pas de simples statistiques, mais Christian, Sandrine et Nadine...

Quel message désirez-vous faire passer aux jeunes?

C'est pour eux que je témoigne aujourd'hui. C'est à eux d'améliorer l'humanité: ils doivent apprendre à désobéir et à se battre quand il le faut! Ils sont notre seul espoir. Les jeunes doivent rompre le silence et lutter tous les jours contre l'impunité.

Génocide: Tout acte commis dans l'intention de détruire méthodiquement un groupe national, ethnique, racial ou religieux. Environ 800 000 Rwandais ont été tués durant le génocide de 1994, les Tutsis en étant les principales victimes.

Ouvrages de Yolande Mukagasana:

La mort ne veut pas de moi, Fixot.

N'aie pas peur de savoir, Robert Laffont.

Les Blessures du Silence, un album photo des victimes et des bourreaux.