Janica Kostelic entre lauriers et blessures

AFP

Page 36

Vendredi 20 avril 2007

Retraite

Avec 4 titres olympiques et 5 couronnes mondiales, la Croate Janica Kostelic, qui a mis jeudi un terme à sa carrière, possède le plus beau palmarès du ski féminin, hélas gâché par de nombreuses blessures. A 25 ans, Kostelic n'a pas été épargnée par les déboires physiques, même si elle a su passer outre. Preuve de son talent, mais aussi d'une volonté sans faille. Depuis son entrée dans le Cirque blanc, en 1997, Kostelic a été un modèle de courage, animée par une seule devise : gagner. Victime d'une grave blessure au genou gauche en 1999, elle est sur le point d'arrêter. Pourtant, poussée par son père (qui l'entraîne), elle s'accroche et remonte lentement la pente au prix d'une extraordinaire détermination. De retour, elle s'offre le slalom de Park City, premier coup d'éclat d'une série record de 8 succès consécutifs. Dans la foulée, la Croate remporte la première de ses 3 Coupes du monde (2001, 2003, 2006). De nouveau blessée à 9 mois des JO-2002, elle devient pourtant à Salt Lake City la première femme à réussir un triplé en or (géant, slalom, combiné). En février

2003, elle gagne ses 2 premiers titres mondiaux. Puis entre les blessures et les opérations et après une saison blanche, elle fait un triplé aux Mondiaux 2005 et gagne 2 titres aux JO de Turin. Désormais jeune retraitée « amoureuse », Kostelic veut faire passer sa vie privée avant le reste. (afp)